Défense
Nouvelles vues du porte-avions Charles de Gaulle à Toulon

Actualité

Nouvelles vues du porte-avions Charles de Gaulle à Toulon

Défense

Afin de permettre l'entrée au bassin du pétrolier ravitailleur Meuse, hier à Toulon, la coque du Suffren a été déplacée durant quelques heures. L'occasion d'observer le Charles de Gaulle, dégagé des hautes superstructures de l'ancienne frégate, positionnée l'été dernier devant la cale sèche afin de protéger le grand carénage du porte-avions. Réalisé sous la maîtrise d'oeuvre de DCNS, le premier arrêt technique majeur du bâtiment doit s'achever en novembre. Le Charles de Gaulle entrera pendant l'hiver dans une intense période d'entrainement, afin d'être pleinement opérationnel au printemps.

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
(PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

Le Suffren (PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Suffren (PHOTO : JEAN-LOUIS VENNE)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense