Défense
Nucléaire civil : DCNS confirme son succès en Chine

Actualité

Nucléaire civil : DCNS confirme son succès en Chine

Défense

Le groupe naval français a confirmé, hier, avoir remporté un important contrat dans le nucléaire civil en Chine. DCNS a été retenu par la société chinoise CNPEC (China Nuclear Power Engineering Company) pour la fourniture de 14 échangeurs de chaleur destinés à équiper deux centrales nucléaires chinoises de type EPR. « La signature de ce contrat conforte DCNS dans la volonté du Groupe de se développer en valorisant ses savoir-faire et moyens industriels dans le secteur en croissance du nucléaire civil. Le Groupe souhaite en effet mettre ses compétences au service des grands donneurs d'ordre du domaine comme Alstom, Areva, CEA, EDF ou aujourd'hui CNPEC (filiale de CGNPC, électricien du GuangDong, exploitant de nombreuses centrales nucléaires) », souligne DCNS.
Les échangeurs de chaleur seront réalisés par les centres DCNS de Nantes-Indret et de Cherbourg. DCNS exploitera ainsi les moyens industriels et d'ingénierie qu'il utilise pour la propulsion nucléaire des navires qu'il conçoit et réalise. Les livraisons à CNPEC débuteront à l'automne 2010 pour s'achever fin 2011. Selon l'industriel français, la réalisation de ce contrat générera plus de 100.000 heures de travail, notamment en conception, industrialisation, chaudronnerie, usinage et montage, contrôles et qualité.
Très important dans la stratégie de développement de DCNS, ce succès fait suite à la signature d'autres contrats par le groupe dans le secteur du nucléaire civil, tels que la réalisation des internes de cuve et des deux sas d'accès au bâtiment réacteur de la centrale EPR de Flamanville, ainsi que la réalisation d'une maquette de la chambre à vide du futur réacteur expérimental ITER en cours de construction à Cadarache.

Naval Group (ex-DCNS)