Divers
Nucléaire : Greenpeace s'en prend à un cargo russe amarré au Havre

Actualité

Nucléaire : Greenpeace s'en prend à un cargo russe amarré au Havre

Divers

Déjouant les systèmes de sécurité du port du Havre, malgré l’application récente du code ISPS, une vingtaine de militants écologistes ont bloqué, la nuit dernière, le chargement du cargo russe Kapitan Kuroptev. Selon Greenpeace, le navire, qui était amarré quai de l'Europe, doit acheminer à Saint-Pétersbourg 450 tonnes de déchets radioactifs. La cargaison, repartie dans 45 conteneurs de 10 tonnes, est arrivée par train de l’usine Areva Eurodif, à Pierrelatte, dans la Drôme. Alors qu’une partie du commando déployait des banderoles « pour dénoncer le trafic nucléaire entre la France et

Greenpeace | Actualité maritime de l'organisation écologiste Port du Havre