Défense
Ocea aurait vendu des patrouilleurs à la Libye

Actualité

Ocea aurait vendu des patrouilleurs à la Libye

Défense

Le groupe français Ocea aurait vendu des patrouilleurs à la marine libyenne. Il s’agirait d’unités du type FPB 98. Un modèle déjà livré à 20 exemplaires à l’Algérie entre 2008 et 2011, avant que le Bénin en reçoive trois en 2012. Puis, l’an dernier, le Surinam et le Nigéria ont réceptionné chacun un bâtiment de ce type. La vente de quatre exemplaires au Sénégal, évoquée en 2012, ne semble en revanche pas avoir encore abouti.

Concernant la Libye, le contrat porterait sur deux patrouilleurs mais la série pourrait être prolongée pour atteindre une petite dizaine d’unités.

Conçu pour la protection des espaces maritimes, jusqu’à la limite des zones économiques exclusives, le FPB 98 présente une autonomie d’une semaine. Long de 32 mètres pour une largeur de 6.3 mètres, ce patrouilleur, capable d’atteindre 35 nœuds et de franchir 1000 milles à 12 nœuds, est armé par un équipage de 12 hommes, avec la possibilité d’embarquer 14 passagers. Il peut mettre en œuvre une embarcation rapide et un canon (télé-opéré ou manuel) de 20 à 30 mm, ainsi que des mitrailleuses.

Concernant la Libye, on notera que le pays, dont la flotte a été en grande partie éliminée durant l’intervention internationale contre le régime du colonel Kadhafi, en 2011, a d’autres projets de constructions neuves. La marine libyenne souhaite, notamment, acquérir de nouveaux patrouilleurs hauturiers. Les industriels français, notamment Raidco Marine et CMN, ont fait des propositions en ce sens à Tripoli. 

OCEA