Construction Navale
Ocea : la Douane commande des vedettes garde-côtes supplémentaires

Actualité

Ocea : la Douane commande des vedettes garde-côtes supplémentaires

Construction Navale

Spécialisé dans les navires en aluminium, le constructeur vendéen Ocea continue d’engranger les commandes avec, cette fois, un nouveau contrat au profit des douaniers français. Après les vedettes garde-côtes Kaladja (DF 34) et Sokan (DF 35), réalisées aux Sables d’Olonne et qui seront mises en service cette année à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique), Ocea va réaliser deux autres unités dérivées du type FPB 100 MKII. Destinées cette fois à Saint-Martin et Kourou (Guyane), elles seront livrées début 2021 à la Direction Nationale Garde-Côte des Douanes (DNGCD). Le contrat, qui comprend une option pour une troisième VGC (prévue pour Dunkerque) est également assorti, pour la première fois, d’un contrat de service de 6 ans pour le soutien et la maintenance de ces bateaux dans leurs zones d’exploitation.

 

La vedette Kaladja juste après sa mise à l'eau aux Sables d'Olonne en décembre

La vedette Kaladja juste après sa mise à l'eau aux Sables d'Olonne en décembre (© OCEA)

 

Du type FPB 100, les Kaladja et Sokan sont des vedettes de 31.2 mètres de long pour 7 mètres de large capables d’atteindre la vitesse de 27 nœuds. Equipées de deux moteurs diesels Caterpillar C32 de 1268 kW chacun, elles pourront franchir 520 nautiques à 20 nœuds. L’équipage sera de 10 douaniers, avec la capacité d’accueillir 6 personnes supplémentaires. Armées d’une mitrailleuse de 7.62mm, ces VGC disposeront d’une embarcation d’intervention, en l’occurrence un semi-rigide Sillinger de 5.8 mètres équipé d’un moteur de 115 cv et mis en oeuvre par un bossoir anti-pendulaire.

Par rapport à ces unités, les FPB 100 MKII qui viennent d’être commandées seront légèrement différentes. Un peu plus longues (32 mètres) et rapides (28 nœuds), leur autonomie sera de 3 jours, pour une distance franchissable de 600 nautiques à 18 nœuds. Elles embarqueront un semi-rigide plus grand (7 mètres, 35 nœuds) et disposeront à côté du système de mise à l’eau de cette embarcation d’un espace permettant de déployer un drone aérien léger. Ces nouvelles VGC, qui seront armées par 10 membres d’équipage et pourront accueillir 4 personnes supplémentaires, seront par rapport aux Kaladja et Sokan équipées d’une caméra de surveillance offrant de plus hautes performances en mode nuit. On notera aussi l'absence de pavois, qui à l'instar de la réduction de la capacité d'accueil permet de gagner du poids pour accroître la vitesse. 

 

Le nouveau modèle FPB 100 MKII (© OCEA)

Le nouveau modèle FPB 100 MKII (© OCEA)

 

Alors que les Kaladja et Sokan vont remplacer les Pitera (DF 31, 1993) et Rakawa (DF 44, 1991), deux vedettes de 28.7 mètres en composite du type Couach 28, les deux nouvelles unités commandées vont succéder à Saint-Martin à la DF 24 Sua Luiga (vedette de 23 mètres du type Couach 23 datant de 1996) et à Kourou à la DF 45 Sirocco (type Couach 28 en service depuis 1992). Quant à la VGC en option, elle doit permettre d’assurer la succession d’une autre Couach 28, la DF 37 Nordet (1994) stationnée à Dunkerque.

 

OCEA Douane