Défense
Ocea : l’OPV philippin en essais

Actualité

Ocea : l’OPV philippin en essais

Défense

Commandé par les Philippines pour leur service de garde-côtes, le patrouilleur hauturier (OPV) Gabriela Silang, plus grand navire réalisé jusqu’ici par les chantiers vendéens Ocea, est arrivé vendredi 25 octobre à Saint-Nazaire. En provenance des Sables d’Olonne, où il a été mis à l’eau le 17 juillet, le bâtiment en est à la phase des essais et de la formation de son équipage, déjà présent à bord depuis plusieurs semaines. Il devrait être livré le mois prochain et mettre le cap vers les Philippines, où il est attendu à partir de la fin décembre.

 

Le Gabriela Silang à son arrivée à Saint-Nazaire le 25 octobre (© : BERNARD PREZELIN)

Le Gabriela Silang à son arrivée à Saint-Nazaire le 25 octobre (© : BERNARD PREZELIN)

 

 

Le Gabriela Silang à son arrivée à Saint-Nazaire le 25 octobre (© : BERNARD PREZELIN)

Le Gabriela Silang à son arrivée à Saint-Nazaire le 25 octobre (© : BERNARD PREZELIN)

 

Le Gabriela Silang a été nommé en l’honneur d’une révolutionnaire philippine, figure du mouvement d’indépendance contre l’Espagne morte assassinée en 1763 à l’âge de 32 ans.

Long de 83.6 mètres pour une largeur de 15.4 mètres, ce patrouilleur hauturier est non seulement le plus imposant bateau produit par Ocea, mais aussi le plus grand OPV monocoque entièrement produit en aluminium construit jusqu’ici dans le monde.

Capable d’atteindre la vitesse de 22 nœuds et de franchir 8000 milles à 12 nœuds, il pourra opérer durant cinq semaines sans ravitaillement. Sa propulsion est diesel-électrique et il est équipé d’un système de stabilisation pour améliorer le confort à la mer.

Armé par un équipage de 40 marins, le nouveau patrouilleur philippin pourra accueillir 26 personnels supplémentaires, comme des plongeurs ou commandos, et dispose de locaux pour loger 35 personnes, par exemple des naufragés.

Conçu pour les patrouilles hauturières, en particulier les missions de surveillance et de protection de la zone économique exclusive de l’archipel philippin, l’OPV dispose d'une plateforme et d'un hangar pour un hélicoptère de la classe 5 tonnes et mettra en œuvre deux embarcations semi-rigides de 9 mètres. Il est doté d’un système de mission qui intègre les moyens de surveillance, de détection et de communication.

Du type OPV 270, c’est le second patrouilleur hauturier qu’achève Ocea après la livraison en 2016 au Sénégal du Fouladou, bâtiment de 58 mètres du type OPV 190. Il avait suivi la réalisation pour la marine indonésienne de deux bâtiments hydrographiques de 60 mètres du type OSV 190, un troisième navire de ce type allant être réalisé pour le Nigéria.

- Voir notre article détaillé sur le plan de charge actuel d'Ocea 

 

OCEA