Construction Navale
Ocea met à flot son premier patrouilleur hauturier

Reportage

Ocea met à flot son premier patrouilleur hauturier

Construction Navale
Défense

Destiné au Sénégal, le Fouladou a été mis à l’eau hier par l’élévateur à bateaux du port des Sables d’Olonne. Il s’agit du plus grand patrouilleur et du premier modèle de la catégorie OPV (Offshore Patrol Vessel) réalisé par Ocea, ainsi que de la plus imposante coque militaire en aluminium produite en Europe. Commandé fin 2014, ce bâtiment du type OPV 190 MKII mesure 58 mètres de long pour 9.4 mètres de large.

Jusqu’à trois semaines d’opérations

Doté de deux moteurs diesels MTU 16V4000 et de deux lignes d’arbres avec hélices à pas fixe Rolla, il pourra atteindre la vitesse de 24 nœuds et effectuer des missions de trois semaines sans ravitaillement, avec une distance franchissable de 5500 milles à 12 noeuds. Un propulseur d’étrave fourni par Hydro Armor facilitera les manœuvres portuaires pour permettre à l’OPV d’accoster ou d’appareiller en toute autonomie. La tenue à la mer et le confort de l’équipage ont été selon Ocea très travaillés, avec une carène optimisée et une paire d’ailerons stabilisateurs Naiad. En plus de ses capacités hauturières, le bâtiment, grâce à un tirant d’eau réduit (2.3 mètres maximum), pourra évoluer très près des côtes. Il pourra aussi, selon son constructeur, naviguer à vitesse réduite en conservant une très bonne manoeuvrabilité.

 

Le Fouladou à sa mise à flot hier (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Fouladou à sa mise à flot hier (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Début des essais en août, livraison à l’automne

Le Fouladou sera mis en œuvre par 24 marins, avec une capacité d’accueil supplémentaire pour 8 personnes. L’équipage était là, hier, pour la mise à flot de son futur bâtiment, et on sentait clairement la satisfaction et la fierté de ces hommes et femmes, pressés d’embarquer sur le nouveau navire amiral de la marine sénégalaise. Des représentants de l’état-major, ainsi que de l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (ANAM) du Sénégal (qui a notifié le contrat), étaient également présents. On rappellera qu’Ocea a déjà construit pour ce pays le baliseur polyvalent Samba Laobe Fall, un navire de 45 mètres livré en mars 2008.

 

Les marins sénégalais et les équipes d'Ocea (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Les marins sénégalais et les équipes d'Ocea (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

OCEA | Toute l'actualité du constructeur naval français