Construction Navale
Ocea prépare la mise à l'eau d'un yacht de 47 mètres

Actualité

Ocea prépare la mise à l'eau d'un yacht de 47 mètres

Construction Navale

C'est le 1er juin que le chantier vendéen Océa des Sables d'Olonne doit procéder à la mise à flot de l'Elisabet. Ce motor-yacht, du type Commuter 155, mesure 47 mètres de long pour 8.5 mètres de large. Capable d'atteindre 17 noeuds grâce à deux moteurs Caterpillar C32 Acert de 1300 cv chacun et deux hélices, il pourra franchir 4500 milles à vitesse économique. Ce navire sera armé par un équipage de 10 personnes (4 cabines doubles, 2 cabines simples) et pourra accueillir 10 passagers (une cabine armateur et 4 cabines invités). L'Elisabet a été dessiné par le cabinet d'architecture navale Joubert/Nivelt, la décoration intérieure étant confiée au cabinet de design Lazzarini Pickering. Le bureau d'études d'Océa a, pour sa part, assuré l'ingénierie du projet.
Le nouveau yacht dispose notamment d'un salon panoramique avec de grands vitrages, ainsi qu'un gymnasium au pont supérieur équipé d'un ensemble d'appareils de sport. Le tableau arrière pivote pour se transformer en position horizontale en une large plate-forme de bain, dont l'accès est aisé et protégé.

Le motor-yacht Elisabet  (© : OCEA)
Le motor-yacht Elisabet (© : OCEA)

De plus, le yacht est doté d'un coqueron arrière totalement ouvert lorsque le tableau arrière est en position basse, et est équipé d'une grue permettant le stockage de deux jet-skis. On notera aussi la présence de deux compartiments sous-pont plage avant destinés au stockage des annexes principales, qui sont ainsi parfaitement protégées pendant les périodes de navigations hauturières. L'Elisabet est, par ailleurs, conçu pour naviguer dans les zones polaires, sa coque étant renforcée sur l'avant pour le passage dans des eaux encombrées par les glaces.
Enfin, le navire dispose d'une plateforme pour les manoeuvres hélicoptère.
Actuellement sur le terre-plein du chantier sablais après sa sortie d'atelier, l'Elisabet sera mis à flot au moyen de l'élévateur à bateaux de la Cabaude. Une fois achevé, il doit quitter la Vendée mi-juillet pour son futur port d'attache en Méditerranée.

Le motor-yacht Elisabet  (© : OCEA)
Le motor-yacht Elisabet (© : OCEA)

OCEA