Construction Navale
Ocea va construire deux navires de soutien pour la marine irakienne

Actualité

Ocea va construire deux navires de soutien pour la marine irakienne

Construction Navale

Le groupe vendéen continue de renforcer ses positions dans le secteur militaire. Après une série de 21 patrouilleurs vendus à l'Algérie, Ocea a remporté cet été un important contrat avec l'Irak. D'une valeur de 50 à 60 millions d'euros, ce programme porte sur la réalisation de deux navires de soutien affectés à la surveillance des côtes. Par ailleurs, l'entreprise française s'est également portée candidate pour un appel d'offres du ministère de l'Intérieur irakien portant sur six patrouilleurs.
Réalisant des navires jusqu'à une cinquantaine de mètres de long, Ocea compte deux chantiers : A Saint-Nazaire et aux Sables d'Olonne.

Patrouilleur algérien (© : COLLECTION FLOTTES DE COMBAT)
Patrouilleur algérien (© : COLLECTION FLOTTES DE COMBAT)

Les coques et superstructures des bateaux sont réalisées dans un troisième site, situé dans les terres vendéennes, à Fontenay-le-Comte. Cette année, les ateliers de production ont bénéficié d'une extension de 4000 m2, portant leur surface totale à plus de 10.000 m2. Une fois terminés, les éléments sont transférés par route jusqu'à Saint-Nazaire et les Sables, où les navires sont assemblés et achevés. Alors que le site de Saint-Nazaire poursuit, à un rythme soutenu, les livraisons de patrouilleurs algériens, un motor-yacht de 47 mètres est en construction dans le port vendéen pour une livraison l'an prochain. Outre la grande plaisance et les unités militaires, Ocea se positionne sur les bateaux de transport de passagers, de soutien et de services. Un baliseur de 45 mètres a, ainsi, été livré l'an dernier au Sénégal (première photo illustrant cet article). La société emploie désormais 250 personnes.

Le yacht Abely Wheeler, réalisé par Ocea (© : OCEA)
Le yacht Abely Wheeler, réalisé par Ocea (© : OCEA)

OCEA | Toute l'actualité du constructeur naval français