Défense
Ocea vend deux bâtiments de 60 mètres en Asie et quatre patrouilleurs au Sénégal

Actualité

Ocea vend deux bâtiments de 60 mètres en Asie et quatre patrouilleurs au Sénégal

Défense

Belle moisson de commandes pour le groupe vendéen Ocea, qui annonce à l’occasion de l’ouverture d’Euronaval plusieurs contrats. Parmi eux figurent deux bâtiments de 60 mètres commandés par un pays asiatique. Du type OSV 190 MKII, ces navires font partie de la gamme d’unités auxiliaires et de support. Modulable, la plateforme permet aux bâtiments de remplir des missions de sauvetage, de récupération d’épave, de déploiement de plongeurs, de lutte contre les pollutions ou encore d’hydrographie et d’océanographie. Il est même possible, grâce à l’ajout de matériel sur la vaste plage arrière, ainsi que l’installation d’un portique, d’embarquer des équipements de guerre des mines. Les coques en aluminium, amagnétiques donc, dont sont dotés les navires d’Ocea, répondent d’ailleurs bien à ce type d’opérations.

Livrables en 2013, les deux unités commandées par une marine asiatique seront notamment gréées pour les missions hydro-océanographiques. Les bateaux embarqueront une vedette scientifique et disposeront d’un canon de 20mm. On notera qu’ils seront construits en France, ce qui constitue une belle preuve de compétitivité de la par d’Ocea, qui était en compétition avec des chantiers asiatiques.

 

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

 

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

 

Dans le même temps, Ocea a également vendu en Asie (et réalisera aussi en France) quatre patrouilleurs du type FPB 72 MKII, des bâtiments côtiers de 24 mètres sont trois exemplaires ont été livrés fin septembre au Nigeria.

Le chantier vendéen a, par ailleurs, signé un contrat pour la construction de quatre patrouilleurs de 32 mètres du type FPB 98 MKII destinés au Sénégal.

Inauguré avec l’Algérie, qui a pris livraison de 20 navires entre 2008 et 2010, ce modèle rencontre un fort succès. Alors que trois FPB 98 ont été achevés en 2012 pour le Bénin, Ocea s’attend à engranger prochainement de nouvelles commandes, notamment en Afrique et en Amérique latine. Le constructeur espère, ainsi, vendre entre une douzaine et une vingtaine de ces patrouilleurs dans les six mois qui viennent.

 

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

Patrouilleur du type FPB 98 (© : OCEA)

 

Implanté aux Sables d’Olonne et à Fontenay-le-Comte, en Vendée, ainsi qu’à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, à La Rochelle, en Charente-Maritime et en Guadeloupe, Ocea compte actuellement 250 salariés. Le groupe travaille sur des navires civils et militaires jusqu’à 75 mètres environ.

OCEA