Défense
Océan Indien : Près d’une tonne de drogue saisie par les bâtiments de la CTF 150

Actualité

Océan Indien : Près d’une tonne de drogue saisie par les bâtiments de la CTF 150

Défense

Trois opérations, trois bâtiments de trois marines différentes et près d’une tonne de drogue saisie en l’espace de quelques jours dans l’océan Indien. C’est le bilan provisoire dressé par l’Etat-major de la Combined Task Force (CTF) 150, sous commandement français depuis le 13 avril dernier.

C’est la frégate australienne HMAS Arunta qui a commencé la série le 14 avril avec la saisie de 250 kg d’héroïne à bord d’un dhow en transit dans le nord-ouest de l’océan Indien. L’embarcation suspecte avait été repérée et suivie par un avion de patrouille P-3K2 Orion des forces aériennes néo-zélandaises. La frégate australienne s’était déjà illustrée dans le domaine de la lutte contre le narcotrafic en mars dernier, lorsqu’elle avait saisie 800 kg de hashish. Elle patrouille au sein de la CTF depuis décembre 2016.

 

Les militaires australiens ont découvert 250 kg d'héroïne (© CTF 150)

Les militaires australiens ont découvert 250 kg d'héroïne (© CTF 150)

Dernier examen avant destruction des stupéfiants (

Dernier examen avant destruction des stupéfiants (© CTF 150)

Destruction des stupéfiants (

Destruction des stupéfiants (© CTF 150)

 

Quelques jours plus tard, le 18 mai, c’est la frégate française Surcouf, assisté d’un avion de patrouille maritime danois, va partir à la recherche d’un dhow suspect, connu pour avoir déjà pratiqué du narcotrafic dans la région. Après deux jours de fouille, son équipe d’intervention trouve près de 116 kg d’héroïne. Le bâtiment français s’était déjà illustré quelques semaines auparavant avec une saisie en deux temps : assistée par le P3 Orion néo-zélandais, la frégate avait trouvé, le 28 avril, 200 kg d’héroïne sur une embarcation. Elle avait ensuite suivi, cinq jours durant, la piste d’un second dhow qu’elle a localisé le 3 mai. A son bord, les militaires ont découvert une autre cargaison de 200 kg d’héroïne.

 

(© CTF 150)

(© CTF 150)

La frégate Surcouf à proximité d'un dhow inspecté (© CTF 150)

La frégate Surcouf à proximité d'un dhow inspecté (© CTF 150)

 

A peine 48 heures après le Surcouf, c’est au tour de la frégate britannique HMS Monmouth, intégrée seulement depuis deux jours dans la Task force, d’intervenir le 26 mai. L’équipage repère un bateau de pêche dans une zone où aucune pêche n’est habituellement pratiquée. Les militaires britanniques décident d’intervenir rapidement, pour éviter toute destruction de cargaison. Deux équipes, l’une constituée de commandos, l’autre de spécialistes en recherche, sont envoyés à bord. Après une recherche de 60 heures, durant lesquelles ils ont notamment évacués trois tonnes de glace des congélateurs du bord, les militaires finissent par trouver 455 kg de résine de cannabis et 266 kg d’héroïne.

 

La frégate HMS Monmouth en approche (© CTF 150)

La frégate HMS Monmouth en approche (© CTF 150)

L'équipe britannique monte à bord pour commencer l'inspection (© CTF 150)

L'équipe britannique monte à bord pour commencer l'inspection (© CTF 150)

Découverte de la cargaison (© CTF 150)

Découverte de la cargaison (© CTF 150)

(© CTF 150)

(© CTF 150)

(© CTF 150)

(© CTF 150)

 

Le trafic de drogue est particulièrement important dans la zone de la corne de l’Afrique. Les stupéfiants, majoritairement en provenance d’Afghanistan, sont chargés à la frontière entre l’Iran et le Pakistan. Ils transitent dans le golfe arabo-persique à destination de l’Afrique de l’Est et du golfe d’Aden, notamment les côtes du Yémen.

 « Cette triple saisie vient couronner avec succès les efforts déployés par l’état-major franco-britannique de la CTF 150 et renforcer les liens entre nos marines. Les équipages des frégates qui ont effectué les saisies ont montré un grand professionnalisme et une remarquable pugnacité », souligne le contre-amiral Olivier Lebas, commandant de la CTF 150. Pour mémoire, la CTF 150 est une des trois Task Force des Combined Maritime Forces, aux côtés de la CTF 151, placée sous commandement américain et engagée dans la lutte contre la piraterie et la CTF 152 qui assure la sécurité maritime dans le golfe Persique. Elle a été créée suite aux attentats de 2001 et rassemble 18 nations, engagées dans la lutte contre le terrorisme et les trafics de drogues et d’armes dans la région de la corne de l’Afrique et la mer Rouge. Depuis les accords de Lancaster House en 2010, la CTF 150, dans le cadre de la coopération Combined Joint Expeditionary Force, comporte un état-major franco-britannique, auquel participent également des officiers belges, italiens et australiens.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française