Défense
Océan indien : Une stratégie régionale contre la piraterie

Actualité

Océan indien : Une stratégie régionale contre la piraterie

Défense

Les pays de l'océan Indien et de l'Union européenne ont adopté le 7 octobre, à Maurice, une stratégie régionale de lutte contre la piraterie. Le plan d'action ne sera pas uniquement déployé sur la mer mais aussi sur terre, en Somalie. « Une solution durable nécessite une responsabilité et une appropriation régionale du problème », a déclaré en ouverture de la rencontre, la Haute représentante de l'Union Européenne aux Affaires étrangères, Catherine Ashton. Les représentants de l'UE, de Maurice, des Seychelles, des Comores, de Djibouti, de la Tanzanie, du Kenya et de la Somalie notamment, ont adopté une « stratégie régionale » qui comprend trois points clés. Elle prévoit « la mise en place d'un plan d'action à terre » en Somalie pour combattre les causes de la piraterie, veut « encourager les pays de la région à intenter des poursuites contre les pirates arrêtés dans la région avec l'appui financier et technique de la communauté internationale », et entend « renforcer leur capacité à sécuriser leurs zones maritimes ». Cette conférence était organisée en collaboration avec l'UE, la Commission de l'océan Indien (COI) et le Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) .

Piraterie