Croisières et Voyages
Oceania Cruises : à la découverte du paquebot Marina

Reportage

Oceania Cruises : à la découverte du paquebot Marina

Croisières et Voyages

En 2013, nous vous avions emmené en croisière à bord du Riviera, de la compagnie américaine Oceania Cruises. La récente escale au Havre de son sistership, le Marina,  est cette fois l’occasion de vous faire découvrir ce très beau navire.

Construits par le chantier Fincantieri de Sestri Ponente, près de Gênes, les Marina et Riviera ont été mis en service en 2011 et 2012. Il s’agit des premiers paquebots neufs d'Oceania Cruises, fondée en 2002 par des anciens de Renaissance Cruises, qui a fait faillite suite aux soubresauts des attentats du 11 septembre 2001 sur l’industrie du tourisme.

Intégrée depuis au groupe NCLH, présidé par l’un de ses fondateurs (et ancien numéro 2 de Renaissance), Frank del Rio, Oceania Cruises exploite également quatre des huit petits paquebots de 30.000 GT et 340 cabines livrés par les chantiers de Saint-Nazaire pour Renaissance entre 1998 et 2000. Il s’agit des ex-R One, R Two, R Four et R Five devenus Insigna, Regatta, Sirena et Nautica. Deux nouvelles unités neuves de 67.000 GT et 1200 passagers, dont la construction est confiée à Fincantieri, rejoindront la flotte de la compagnie en 2022 et 2025.

 

Le Regatta, l'un des quatre paquebots de la classe R d'Oceania (© : FABIEN MONTREUIL)

Le Regatta, l'un des quatre paquebots de la classe R d'Oceania (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

C’est avec les Marina et Riviera qu'Oceania a pu pour la première fois déployer pleinement son concept de voyages maritimes. Avec un produit haut de gamme basé sur des navires très confortables au style particulièrement élégant, avec un service de haute qualité et une gastronomie considérée comme la meilleure de l’industrie de la croisière. Le tout dans une ambiance conviviale et à des tarifs plus qu’abordables pour de tels standards.

Le Marina mesure 239.2 mètres de long pour 32.2 mètres de large. Il affiche une jauge de 66.084 GT et compte 632 cabines et suites, soit une capacité d’environ 1250 passagers, servis par pas moins de 800 membres d’équipage. Rénové en 2016, ce très beau navire offre, comme son cadet, de nombreux espaces répartis sur 11 ponts accessibles aux passagers.

Il y a là tous les attributs des grands paquebots, avec un théâtre, un casino, un vaste Spa, une salle de fitness, une bibliothèque, un grand pont piscine extérieur, des boutiques, de nombreux salons et bars, ainsi qu’une variété unique de restaurants, chacun disposant de sa propre cuisine.  

 

L'atrium du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

L'atrium du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

A bord du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

A bord du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

A bord du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

A bord du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

Le théâtre du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

Le théâtre du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

L'entrée du Spa du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

L'entrée du Spa du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

Salle de fitness du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

Salle de fitness du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

Pont piscine du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

Pont piscine du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

Pont piscine du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

Pont piscine du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

En matière de gastronomie, on trouve à bord une grande salle à manger, le restaurant français Jacques (du nom du chef français Jacques Pépin en charge de la gastronomie chez Oceania), le Toscana (cuisine italienne), le Polo Grill (steak house) le Red Ginger (saveurs asiatiques) et le buffet, qui tient plus du restaurant que du self-service. Tous sont accessibles sans supplément. Et pour les passagers qui le désirent, le room service peut amener dans les cabines l'intégralité des menus des restaurants à bord.

 

 

La grande salle à manger du Marina (© : FABIEN MONTREUIL)

La grande salle à manger du Marina (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

Le restaurant Polo Grill (© : FABIEN MONTREUIL)

Le restaurant Polo Grill (© : FABIEN MONTREUIL) 

Le restaurant Jacques (© : FABIEN MONTREUIL)

Le restaurant Jacques (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

Le restaurant Red Ginger (© : FABIEN MONTREUIL)

Le restaurant Red Ginger (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

 

Le buffet restaurant (© : FABIEN MONTREUIL)

Le buffet restaurant (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

Du côté des tables à supplément tarifaire, il y a Le Privé, un espace privatif  aménagé comme les salles à manger des yachts, richement décoré : murs en onyx, lustre doré, épaisse moquette rouge tranchant avec la couleur blanche du reste de la pièce et une grande table pour 10 personnes, assises sur des fauteuils en cuir de crocodile.

Autre restaurant à supplément, La Reserve avec un menu spécial créé autour du champagne Dom Pérignon.

 

Le Privé (© : FABIEN MONTREUIL)

Le Privé (© : FABIEN MONTREUIL) 

Le Privé (© : FABIEN MONTREUIL)

Le Privé (© : FABIEN MONTREUIL) 

La Réserve (© : FABIEN MONTREUIL)

La Réserve (© : FABIEN MONTREUIL) 

La Réserve (© : FABIEN MONTREUIL)

La Réserve (© : FABIEN MONTREUIL) 

 

Enfin, le Marina compte un Culinary Center, véritable école de cuisine en mer où les passagers peuvent participer à des cours donnés par les chefs et préparer leurs propres plats. Pour les amoureux de la cuisine, on trouve sur les navires d’Oceania Cruises une vraie expérience culinaire, non seulement à bord mais aussi lors des escales. Les passagers peuvent par exemple  déjeuner dans un restaurant traditionnel avec le chef ou avec un berger dans les alpages... Les navires de la compagnie font de plus régulièrement des approvisionnements d'ingrédients locaux en fonction des saisons et des ports d'escales.

Oceania propose de multiples destinations, environ 500 dans le monde entier comme par exemple les Caraïbes en hiver, mais aussi le Canada et la Nouvelle Angleterre entre septembre et octobre pour profiter de l'été indien, la Polynésie au départ de Papeete en mars et avril, l'Afrique du Sud avec le Mozambique et la Namibie depuis Le Cap, l'Asie avec Chine, Hong Kong et le Japon pendant la saison des cerisiers en fleurs et enfin l'Australie et la Nouvelle Zélande. Mais la destination la plus classique reste la Méditerranée, des départs étant proposés depuis Venise, Monaco, Marseille ou encore, Barcelone. Il y a possibilité aussi de faire des segments de croisières plus longs entre continents comme par exemple entre Le Cap et Dubaï, Dubaï et Singapour en passant par l'Inde et le Sri Lanka.

Enfin, un tour du monde de 180 jours est proposé chaque année.

 

(© : VINCENT GROIZELEAU)

(© : VINCENT GROIZELEAU) 

 

Oceania Cruises