Croisières et Voyages
Oceania Cruises : Les R Class sortent de leur grand chantier de rénovation

Actualité

Oceania Cruises : Les R Class sortent de leur grand chantier de rénovation

Croisières et Voyages

Alors que le chantier de rénovation du Nautica s’achève à Marseille, l’Insigna est le premier des trois paquebots de la classe R d’Oceania Cruises à reprendre du service à l’issue d’un programme de réfection de 50 millions de dollars initié par la compagnie américaine. Un lourd investissement destiné à relever le standard de ces trois navires suite à la mise en service, en 2011 et 2012, des Marina et le Riviera, deux superbes paquebots ayant renforcé les positions de la compagnie américaine sur le marché haut de gamme.

 

 

Moderniser tout en conservant une atmosphère caractéristique

 

 

Les travaux portent notamment sur la réfection de l’ensemble des espaces intérieurs, des éléments de design des Marina et Riviera étant intégrés sur l’Insigna, le Nautica et le Regatta. L’objectif est d’assurer une continuité avec les standards des deux nouveaux fleurons d’Oceania, tout en conservant des parties de décoration dans un style ancien contribuant au charme et à l’atmosphère intimiste des « R Class », plus petits que leurs cadets (30.000 GT de jauge et 340 cabines contre 68.000 GT et 632 cabines).

Un coffee bar, le Baristas, est également intégré, de même qu’un nouveau grill au Terrace Café. Toutes les cabines et suites bénéficient également d’une remise à neuf, alors que l’espace sportif situé en extérieur a été repensé. Le centre de bien-être, exploité par Canyon Ranch, a bénéficie aussi d’une réfection complète. On notera par ailleurs qu’une version de la salle d’expression artistique Artist Loft présente sur les Marina et Riviera a également été ajoutée sur l’Insigna. Cela, en prévision d’un grand tour du monde de 180 jours que le navire effectuera du 10 janvier au 8 juillet, partant et revenant de Miami.

 

 

La salle de spectacle de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

La salle de spectacle de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Salon de la partie supérieure du Lobby sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Salon de la partie supérieure du Lobby sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le café bar Baristas de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le café bar Baristas de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Salon Horizons Booth de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Salon Horizons Booth de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Penthouse suite sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Penthouse suite sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

cabine avec balcon sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

cabine avec balcon sur l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le Terrace Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le Terrace Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le Terrace Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le Terrace Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le Waves Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le Waves Grill de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le pont piscine de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le pont piscine de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

Le hammam du Spa de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

Le hammam du Spa de l'Insigna (© : OCEANIA CRUISES)

 

 

Le Nautica s’apprête à quitter Marseille

 

 

A la vue des images de l’Insigna à sa sortie de chantier, le résultat de cette rénovation semble particulièrement réussi. Les travaux ont été réalisés à Marseille, avec un passage en cale sèche le 25 avril et un départ le 7 mai. Le navire a ensuite gagné Barcelone pour sa première croisière dans sa nouvelle configuration. Le Nautica est le second des trois R d’Oceania à bénéficier des mêmes améliorations. Egalement rénové à Marseille, le navire est entré en forme le 6 mai, son départ étant prévu demain. Il rejoindra Civitavecchia pour sa première croisière. Quant au Regatta, il sera modernisé au Canada, sa première traversée étant prévue le 7 juin au départ de Vancouver.

 

 

Le R One en 1998 (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)

Le R One en 1998 (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

 

Les anciens fleurons de Renaissance

 

 

Longs de 180.4 mètres pour une largeur de 24.4 mètres, les Insigna, Nautica et Regatta peuvent accueillir en base double 684 passagers, servis par 400 membres d’équipage. Leur désignation sous le nom R Class vient du fait qu’ils font partie de la série des huit paquebots livrés par les chantiers de Saint-Nazaire à la défunte compagnie Renaissance Cruises. Mis en service entre 1998 et 2001, ces navires avaient tous été baptisés d’un nom comprenant la lettre R, en référence à leur armateur, suivie de leur numéro de « fratrie ». Tête de série de ce programme, le Regatta s’appelait à l’époque R One, alors que les Insigna et Nautica étaient connus sous les noms de R Two et R Five. La classe était complétée par les R Three, R Four, R Six, R Seven et R Eight.

 

La vie de ces très beaux navires au sein de Renaissance fut de très courte durée puisque la compagnie ne supporta pas les soubresauts boursiers et économiques consécutifs aux attentats du 11 septembre 2011. Après la faillite de l’armateur, les R Class ont été immobilisés plusieurs années, notamment à Marseille (entre 2001 et 2003), avant de trouver progressivement des repreneurs. 

 

 

Les R Class désarmés dans la forme 10, à Marseille (© : DR)

Les R Class désarmés dans la forme 10, à Marseille (© : DR)

 

Les R Class désarmés dans la forme 10, à Marseille (© : DR)

Les R Class désarmés dans la forme 10, à Marseille (© : DR)

 

 

Tous, à l’exception des R Three et R Four, furent dans un premier temps rachetés par la société Cruise Invest, qui les plaça sur le marché de l’affrètement. Princess Cruises fit l’acquisition, en 2002, les R Three et R Four, devenus Pacific Princess et Tahitian Princess (puis Ocean Princess en 2009). En 2003, le R Eight a, pour sa part, été affrété par Swan Hellenic sous le nom de MInerva II. Puis il fut racheté par Princess Cruises qui l’a exploité de 2007 à 2011 sous le nom de Royal Princess, avant de le transférer chez P&O Cruises, où il a été rebaptisé Adonia. Le R Six, après avoir été affrété par Pullmantur en 2003 et acquis par cette compagnie espagnole en 2006 (qui l’a exploité sous les noms Blue Star et Blue Dream), le navire a été transféré en 2007 à une nouvelle filiale du groupe américain RCCL, Azamara Club Cruises, où il est devenu Azamara Journey et a été rejoint la même année par l’un de ses sisterships, le R Seven, devenu Azamara Quest (affrété à partir de 2003 par Delphin Seereisen et repris en 2006 par Pullmantur qui le renomma Blue Moon).

 

 

L'Insigna (© : MICHEL FLOCH)

L'Insigna (© : MICHEL FLOCH)

 

 

Quant aux R One, R Two et R Five, ils ont été finalement repris par Oceania Cruises, une compagnie fondée en 2002 sous l’impulsion de Frank del Rio, ancien numéro 2 de Renaissance. C’est avec les R Class que la nouvelle société a débuté son activité. D’abord le R Two, affrété à partir de 2002 sous le nom d’Insigna, puis de Regatta l’année suivante, avant d’être acquis par Oceania en 2006, tout comme le R One, devenu Insigna au sein de la compagnie américaine, qui l’affrétait depuis 2003. Quant au R Five, il a d’abord été affrété par Pullmantur sous le nom Blue Star avant d’être finalement acheté en 2005 par Oceania, qui le rebaptisa Nautica. Pour finir, on rappellera que l’Insigna a été affrété entre avril 2012 et avril 2014 par la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises (où il a navigué pendant deux ans sous le nom de Columbus 2), qui l’a restitué le mois dernier à Oceania. 

Oceania Cruises