Science et Environnement
Oceanovox : Une plateforme pour relier navigateurs et scientifiques

Actualité

Oceanovox : Une plateforme pour relier navigateurs et scientifiques

Science et Environnement

Mettre en relation tous les marins, de la pêche, du commerce et de la plaisance, avec les scientifiques qui ont tant besoin de données en mer, c’est l’idée à la base d’Oceano Vox, une association fondée par Antoine Cousot. Marin au commerce mais aussi skipper de course au large, il a eu déclic quand il s’est lancé dans la Golden Globe Race, une course autour du monde pendant laquelle il a recueilli des données pour plusieurs scientifiques. « Cela m’a fait prendre conscience de cette nécessité de mettre en relation ceux qui partent en mer, que ce soit très loin pendant plusieurs semaines ou à la journée juste devant les côtes, et les scientifiques qui ont besoin de tout un tas de données, que ce soit des échantillons d’eau, des relevés météo ou de température… », dit Antoine Cousot à Mer et Marine.

Son idée c’est que chaque bateau propose « selon ses moyens. On dit ce qu’on a envie ou qu’on est capable de faire et en face les scientifiques expliquent leurs protocoles ». Oceano Vox vient donc de lancer une plateforme où ces deux mondes peuvent se rencontrer. Et l’enthousiasme a été immédiat. « Nous avons lancé le site il y a deux semaines et nous avons déjà plus de cinquante bateaux inscrits », se réjouit-il. Des navigateurs expérimentés tour du mondiste, des plaisanciers, des pêcheurs « tout le monde est important, ce qui vont en Antarctique comme ceux qui font de la navigation côtière en Méditerranée. Le panel d’instrumentation est très large et tout est possible. Imaginons, il y a 100.000 bateaux sur les océans et ils couvrent près de 75% des océans ! ». Du côté scientifique, l’intérêt est là aussi et ne se limite pas aux frontières françaises.

Les premiers partenariats vont être signés très bientôt et un site plus robuste devrait voir le jour en septembre. Antoine Cousot aimerait aussi, ensuite, mettre en place des bourses pour aider les chercheurs. En attendant, pour accompagner le développement de ce projet où tout le monde est bénévole, il cherche également des mécènes.

- Voir le site de la plateforme Oceano Vox

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.