Disp POPIN non abonne!
Divers

Interview

ODAS prend la suite de SOFRESA : Interview de l'amiral Alain Oudot de Dainville

Divers

Née le 11 avril dernier, la société ODAS a pris la suite de la SOFRESA (Société Française d'Exportation de Systèmes Avancés), structure créée en 1974 par le ministère de la Défense afin de développer les exportations de matériels français. Le capital d'ODAS est constitué depuis le 30 juillet, avec une participation de l'Etat à hauteur de 34%, le solde étant détenu par les grands industriels de l'armement (Thales, EADS, DCNS...) Dédiée aux contrats d'Etat à Etat, la société intervient pour la promotion des systèmes et équipements de défense et de sécurité (naval, aéronautique, terrestre, électronique). Elle mène la négociation des contrats, puis en assure la gestion. L'essentiel de son activité est, pour l'heure, constituée des contrats signés ou en cours de négociation en Arabie Saoudite. Dans le domaine naval, la France propose notamment au royaume saoudien d'acquérir de nouveaux bâtiments, dont une série de frégates.
L'amiral (2S) Alain Oudot de Dainville, qui a quitté son poste de Chef d'Etat-major de la marine en février dernier pour prendre la présidence de la SOFRESA puis d'ODAS, suit évidemment le dossier de très près. A l'occasion du salon Euronaval, nous sommes revenus avec l'ancien patron de la flotte française sur la naissance et les ambitions d'ODAS.
___________________________________________________

Interview réalisée par Vincent Groizeleau et Gildas le Cunff de Kagnac - © Mer et Marine, 2008

Interviews