Marine Marchande
Offshore : BOURBON prépare la mise en service du premier Liberty

Actualité

Offshore : BOURBON prépare la mise en service du premier Liberty

Marine Marchande

Premier d'une série de 78 unités de nouvelle génération, le Bourbon Liberty 101 achève actuellement ses essais, avant d'entrer en service. Du type Plateforme Supply Vessel (PSV), ce navire, conçu pour opérer dans l'offshore très profond, a été construit par Sinopacific, à Dayang, en Chine. Les Bourbon Liberty ont un design identique aux 10 PSV commandés à Rigdon Marine et dont les quatre premiers (First and Ten, Double Eagle, Triple Play et Grand Slam) sont opérationnels depuis 2007. « Ces navires de nouvelle génération, de design GPA et conçus selon les spécifications BOURBON, bénéficient de toute l'expérience du groupe en matière d'offshore profond, et constituent une véritable révolution sur le marché de l'offshore continental », souligne le groupe maritime français. Long de 57.9 mètres pour une largeur de 14 mètres, ces bateaux de 1500 tonnes pourront atteindre la vitesse de 12.5 noeuds. Avec une puissance installée de 2905 kW, les Liberty sont équipés en série d'un système de propulsion diesel-électrique, permettant de diminuer la consommation de carburant de 20 à 30 %, tout en offrant une meilleure manoeuvrabilité grâce aux propulseurs azimutaux intégrés orientables sur 360° (technologie Z-drive). « La redondance des trois groupes électrogènes et des trois propulseurs, qui permet d'opérer sur deux groupes électrogènes et propulseurs, est un facteur supplémentaire de sécurité », estime BOURBON. A noter, également, que l'implantation des moteurs sur le pont principal augmente l'espace cargo disponible sur le pont inférieur, alors que « le design ovale des réservoirs à boue, allié à des technologies innovantes, permet d'optimiser l'emport de boue liquide (640m3) et d'accélérer les opérations de transfert ».
Outre des PSV, la famille Liberty comprendra des navires releveurs d'ancres du type AHTS (anchor handling tug supply vessel), avec une numérotation à partir de 101 pour les PSV et 201 pour les AHTS.

Standardisation de la flotte et économies d'échelle avec les chantiers chinois

Les Liberty sont dotés d'un système de positionnement dynamique (DP2) : « L'utilisation systématique de cette technologie, alliée aux systèmes de propulsion, devrait faire évoluer les modes opératoires des manoeuvres d'ancrage ou de ravitaillement en offshore continental, pour garantir encore de meilleures conditions de sécurité ».
Pour réaliser sa nouvelle série de navires, BOURBON a opté pour Sinopacific. L'effet de grande série conjugué à la compétitivité du chantier chinois permet, selon le groupe, de réaliser des économies substantielles, de l'ordre de 15 à 30% par bateau. Il s'agit, pour BOURBON, d'un « atout de poids, sur un marché où la maîtrise des coûts est un facteur décisif de succès. La construction en série dans un chantier chinois permet non seulement de réaliser une économie substantielle sur les coûts d'investissements mais elle a également un effet positif sur les coûts et la qualité du service clients ». Grâce à la standardisation de sa flotte, la compagnie espère générer des économies sur la maintenance, en réduisant les stocks de pièces et en optimisant les durées d'intervention. La disponibilité des navires devrait s'en trouver améliorée. L'effet « série » permettra, dans le même temps, d'interchanger les bateaux lors des arrêts techniques ou en cas d'immobilisation. L'interchangeabilité vaudra aussi pour les équipages, qui pourront plus facilement passer d'un navire à l'autre. La formation sera, de même, standardisée, avec l'utilisation de simulateurs spécialement adaptés aux navires de séries construits suivant les spécifications de BOURBON. « La constitution d'une flotte homogène permettra ainsi d'apporter un meilleur service aux clients tout en améliorant la productivité et la sécurité. Elle facilitera en outre la mise en oeuvre de partenariats locaux ». L'investissement en Asie présente, en effet, l'intérêt d'être implanté dans une région où le marché est en plein essor.

Nouveau plan de développement à l'horizon ?

Né de l'industrie sucrière à la Réunion, en 1948, le groupe français s'est progressivement orienté vers l'activité maritime. Après la pêche en 1989, Bourbon rachète en 1996 les sociétés Les Abeilles dans le remorquage (vendue en 2007) et Setaf-Saget dans le transport de vrac solide. Au début des années 2000, la compagnie investit massivement dans les services à l'offshore pétrolier et gazier. Après une première vague d'investissement de 1.2 milliards d'euros entre 2003 et 2006, l'entreprise a annoncé, en février 2006, un nouveau plan de 1.45 milliard d'euros portant sur l'acquisition de 232 nouveaux navires. Baptisé Horizon 2010, ce plan vise à faire de BOURBON le leader du secteur. Il s'agit, notamment, d'anticiper les besoins des clients et les évolutions du marché. Ainsi, l'épuisement des champs pétroliers existants, cumulé à la forte hausse de la demande, oblige les producteurs à se développer l'offshore très profond et ultraprofond, qui devrait assurer 40% de la croissance de la production pétrolière mondiale dans les prochaines années. Parallèlement, les gisements situés sur le plateau continental continuent de se développer, notamment en Asie. « Sur ce marché de l'offshore continental, la flotte de navires est âgée et nécessite de plus en plus de maintenance », explique Gaël Bodenes. Pour le Directeur Général adjoint de Bourbon Offshore : « En 2010, sur la flotte existante de bateaux à l'offshore continental, 300 navires supply auront plus de 30 ans, et plus du double entre 20 et 30 ans. Et le remplacement de cette flotte est freiné par le goulet d'étranglement que l'on observe aujourd'hui sur les chantiers navals ». La stratégie de BOURBON est donc, aujourd'hui, d'aligner une flotte de nouvelle génération polyvalente, capable d'opérer en offshore profond, mais aussi de remplacer la flotte ancienne de l'offshore continental.
Après la mise en oeuvre d'Horizon 2010, d'autres annonces en matière de développement et de stratégie devraient intervenir la semaine prochaine. Jacques de Chateauvieux, président du groupe, tiendra mercredi prochain une conférence intitulée « BOURBON élargit son horizon à 2012 ».

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie