Offshore
Offshore : Deux ROVs d'un nouveau genre pour BOURBON

Actualité

Offshore : Deux ROVs d'un nouveau genre pour BOURBON

Offshore

Le groupe français BOURBON, qui s'est lancé dans les activités « subsea » il y a deux ans, a commandé à la société américaine Schilling Robotics deux nouveaux robots télé-opérés (ROV) destinés aux opérations d'Inspection de Maintenance et de Réparation (IMR) des champs pétroliers en offshore profond. Ces deux ROVs, qui seront livrés en août et octobre prochains, ont été spécialement optimisés en fonction du retour d'expérience de BOURBON sur les opérations et les besoins de ses clients. Jusqu'ici, les ROVs destinés aux travaux IMR étaient répartis en trois catégories principales.

 Observation ROV, Light Work et Work Class (© : BOURBON)
Observation ROV, Light Work et Work Class (© : BOURBON)

Capables de descendre à environ 1000 mètres et pesant au maximum une centaine de kilos, les « Observation ROV » (environ 30 cv de puissance), seulement équipés de caméras, effectuent des missions d'inspection. Plus lourds et puissants, les « Light Work ROV » (environ 60 cv), dotés de deux bras d'une capacité de 75 kilos et d'un poids de 300 à 750 kilos, peuvent quant à eux descendre à 3000 mètres et effectuer des interventions légères. Enfin, les « Work Class ROV » interviennent sur les opérations plus lourdes, jusqu'à 4000 mètres de profondeur. D'une masse de 2 à 3 tonnes, ils affichent une puissance de 250 cv et disposent de deux bras de 150 kilos chacun, leur permettant de manipuler à grande profondeur des objets lourds.

Vue du nouveau ROV « HD » (© : BOURBON)
Vue du nouveau ROV « HD » (© : BOURBON)

Une classe intermédiaire

Du type « HD », les deux nouveaux ROVs commandés par BOURBON, s'ils sont rangés dans la catégorie « Work Class », constituent en fait un type intermédiaire. Longs de 2.5 mètres pour une largeur de 1.7 mètres et une hauteur de 1.9 mètres, ils pèseront 3 tonnes. Comme les « Work Class », ils disposeront de deux bras d'une capacité unitaire en 150 kilos. En revanche, ils ne sont pas conçus pour être exploités à 4000 mètres mais jusqu'à 3000 mètres et, surtout, ont une puissance limitée à 125 cv. Cette caractéristique présente un avantage certain pour le navire support en matière de consommation électrique pendant les opérations. Jusqu'à 3000 mètres, les capacités seront, en effet, identiques, avec une puissance réduite de 50%. En clair, cela signifie par exemple qu'avec une énergie équivalente à celle nécessaire à un « Work Class », deux HD pourront être mis en oeuvre. Pour BOURBON, cette nouvelle catégorie de robot n'a pas vocation à se substituer aux « Work Class », à même d'intervenir plus profondément. Elle présente en fait une capacité intermédiaire, optimisée en fonction des besoins du marché.

Le Bourbon Enterprise, conçu pour mettre en oeuvre des ROVs (© : BOURBON)
Le Bourbon Enterprise, conçu pour mettre en oeuvre des ROVs (© : BOURBON)

Plus compact et facilement transportable

Outre la consommation énergétique, l'avantage du ROV « HD » réside dans son design. Le nouveau robot bénéficie, en effet, d'une architecture et compacte. Cette caractéristique est très importante dans la mesure où les engins ne sont pas affectés à un navire en particulier. En fonction des besoins, ils passent en effet d'un bateau à l'autre et d'une espace géographique à l'autre. Les coûts de logistique associés et le transport sont donc très importants. Dans cette optique, la compacité est un atout, d'autant que le ROV fait partie d'un système, incluant non seulement le robot, mais également ses outils et les moyens de mise à l'eau. Avec le ROV « HD », le transport routier ne prendra plus la forme d'un convoi exceptionnel, l'ensemble du système pouvant être, par exemple, transporté par un simple camion. Plus rapidement « mobilisables », les nouveaux ROVs vont donc permettre de gagner du temps et de réduire les coûts en matière de transport et d'installation.

Le Vissolela (© : BOURBON)
Le Vissolela (© : BOURBON)

La compacité du design présente également un intérêt en opérations. En effet, bien qu'ayant une puissance et une masse inférieure à un « Work class », le ROV « HD » présentera une tenue au courant équivalente à celle de son grand frère. On notera également qu'il disposera d'importantes capacités d'emport, soit 250 kilos d'équipements et outils par ajout de flottabilité supplémentaire. Enfin, un effort a été fait sur l'aspect environnemental, l'ensemble des fluides hydrauliques utilisés sur les ROVs « HD » n'étant pas polluants, il n'y aura pas de conséquence pour l'environnement marin en cas de fuite consécutive à un accident.

Le premier « GPA 696 » sera livré cette année (© : BOURBON)
Le premier « GPA 696 » sera livré cette année (© : BOURBON)

21 ROVs et de nouveaux navires IMR d'ici 2012

Pour l'heure, BOURBON compte une flotte de 10 ROVs en opération et 3 autres en commandes. D'ici 2012, l'objectif du groupe est de disposer de 21 robots. Ces engins sont gérés par sa filiale italienne DNT Offshore, acquise fin 2007 et disposant, en plus des machines, de pilotes de robots et de superviseurs d'opérations sous-marines. Ces moyens peuvent être mis en oeuvre sur des navires spécialisés, appartenant ou non à BOURBON. Le groupe français, qui compte également des équipes d'ingénierie et de management de projet dans ce domaine (Bourbon Offshore Gaia), a néanmoins voulu, avec sa nouvelle activité subsea, être en mesure de proposer à ses clients l'ensemble du dispositif (ROV, navire, ingénierie et management de projet). Une nouvelle flotte de navires IMR a donc été créée, d'abord avec trois sisterships du remorqueur Bourbon Atlas, puis avec des unités spécialement conçues pour ces opérations. C'est le cas de navires des séries Bourbon Oceanteam et GPA 670, mais aussi des Bourbon Enterprise et Bourbon Supporter, ces derniers étant réalisés par le chantier français Socarenam (l'Enterprise a quitté le chantier en février). De plus, au second semestre de cette année, le premier des 10 navires IMR du type GPA 696, construits par Sinopacific (Chine), sera opérationnel.

Le Bourbon Althaïr (© : BOURBON)
Le Bourbon Althaïr (© : BOURBON)

Le Bourbon Ocean Team 101 (© : BOURBON)
Le Bourbon Ocean Team 101 (© : BOURBON)

BOURBON