Marine Marchande
Offshore : Louis Dreyfus et la réparation de plateformes

Actualité

Offshore : Louis Dreyfus et la réparation de plateformes

Marine Marchande

Un an et demi après le rachat du Gavea Lifter, une grande barge semi-submersible, capable d'assurer le dry dock des plateformes pétrolières, l'armement français Louis Dreyfus Armateur se dit très satisfait de l'opération. En 2005, le groupe néerlandais Fairmount, basé à Rotterdam, était à la recherche d'un partenaire pour financer l'acquisition du Gavea Lifter. Convaincu par le projet, LDA a dépensé 10 millions de dollars pour le rachat de cet ancien VLCC, construit en 1976 et transformé en barge. Les deux groupes ont alors créé une joint venture, LDA disposant du dry dock et Fairmount de puissants remorqueurs, capables de tracter les énormes plateformes (navires comparables à l'Abeille Bourbon mais plus puissants). Depuis sa mise en service au large du Brésil et dans le golfe du Mexique, la barge a traité deux grosses plateformes et un navire de forage. Dans cette zone stratégique pour l'offshore, le marché se révèle des plus intéressants, les plateformes devant, en moyenne, subir un gros arrêt technique tous les cinq ans. Fairmount et LDA étudieraient donc toutes les pistes pour pérenniser et développer cette activité particulièrement rentable.

Louis Dreyfus Armateurs