Offshore
Offshore : Petrobas va affréter le premier navire brésilien de pose de conduites

Actualité

Offshore : Petrobas va affréter le premier navire brésilien de pose de conduites

Offshore

La joint venture créée par le Français Technip et le Norvégien DOF Subsea a remporté auprès du groupe Petrobas un contrat d'affrètement d'environ 250 millions de dollars et d'une durée de quatre ans pour un nouveau navire de pose de conduites. Cette unité, actuellement en construction chez Aker Promar à Rio de Janeiro, sera utilisé pour l'installation et la récupération de conduites au large du Brésil, par des profondeurs d'eau allant jusqu'à 2 000 mètres. Battant pavillon brésilien, le navire sera équipé d'une rampe de pose d'une capacité de 200 tonnes et d'une grue de 250 tonnes. Il pourra transporter jusqu'à 2 750 tonnes de conduites flexibles et d'ombilicaux (*). Technip précise que le contrat d'affrètement pourra être renouvelé pour une période supplémentaire de quatre ans. Dans le cadre d'un autre marché, Technip réalisera également pour Petrobras l'ingénierie et les services de support associés aux opérations en mer effectuées par le navire.
En juin 2006, le groupe français et DOF avaient annoncé la construction de plusieurs navires détenus en commun. Le premier, une unité de plongée à positionnement dynamique de classe III, était du type type Aker OSCV06 L-DSV, livrable fin 2008. Long de 153 mètres et doté d'une grue de 300 tonnes, ce bateau avait été commandé dans le cadre d'un contrat avec Statoil pour des services de plongée, de réparation de pipelines et d'interventions sur des installations sous-marines. Le deuxième accord Technip-DOF portait sur l'affrètement pour une durée de 8 ans d'une nouvelle unité de support de plongée à positionnement dynamique de classe II. Du type Aker ROV06 et long de 105 mètres, ce navire doté d'une grue de 150 tonnes et des équipements nécessaires aux constructions sous-marines, à la réparation et la maintenance, a été livré fin 2007 et devait opérer dans un premier temps sur le plateau britannique. Lors de l'annonce de la commande de ces deux unités, Technip et DOF avaient également confirmé la signature d'un accord pour la commercialisation conjointe du bâtiment de construction sous-marine construit au Brésil.

TechnipFMC