Offshore
Offshore : Total accroît sa présence en Angola

Actualité

Offshore : Total accroît sa présence en Angola

Offshore

Le groupe français a annoncé une prise de participation de 30% dans le bloc d'exploration 17/06 et de 15 % dans le bloc 15/06. Ces deux blocs sont situés dans l'offshore profond angolais et le contrat fait suite à l'appel d'offres lancé par Sonangol E&P, concessionnaire du bloc 17/06, pour lequel Total est opérateur. Ce bloc est constitué des rendus du bloc 17, dans le bassin inférieur du Congo, au sud du fleuve Zaïre, qui fut parmi les premiers blocs accordés en offshore profond par le gouvernement angolais et sur lequel Total, en tant qu'opérateur, a réalisé 15 découvertes correspondant à plus de 3 milliards de barils de pétrole récupérables. Situé à des profondeurs d'eau de 600 à 1 900 mètres, le bloc 17/06 s'étend sur environ 3 100 kilomètres carrés. Total estime que ce bloc est toujours très prometteur et recèle un très fort potentiel pétrolier. Le groupe français entre également dans le bloc 15/06, qui comprend les rendus du bloc 15, dans le bassin inférieur du Congo, au sud du fleuve Zaïre, par des profondeurs d'eau de 400 à 1 500 mètres et sur une zone d'environ 4 200 kilomètres carrés.

Le bloc 17

Le bloc 17, situé en eaux profondes, est le principal actif de Total en Angola. Il est composé de quatre pôles majeurs : Girassol et Dalia, qui sont en production, Pazflor, en phase finale du processus d'appel d'offres et d'approbation, et CLOV, un quatrième pôle articulé autour des découvertes de Cravo, Lirio, Violeta et Orquidea, dont le développement est actuellement à l'étude. Sur le pôle de Girassol, la production des champs de Girassol et de Jasmim, développé en satellite de Girassol et mis en production en novembre 2003, dépasse 250 000 barils de pétrole par jour. La mise en production du champ de Rosa, dont le développement par raccordement au FPSO (unité de traitement flottant, de stockage et d'expédition) de Girassol, distant d'une quinzaine de kilomètres, a été lancé en juillet 2004, devrait intervenir au deuxième trimestre 2007 et permettra de prolonger le plateau de production de Girassol à 250 000 barils par jour. Le gisement de Dalia, entré en production en décembre 2006, produit déjà à sa pleine capacité de 240 000 barils par jour.

Cessions à Sonangol

Total annonce, par ailleurs, avoir finalisé les accords de cession à Sonangol de ses participations de 27,5 % dans le bloc 2/85 et de 55,6 % dans la compagnie Fina Petroleos de Angola (FPA). Les actifs de FPA sont constitués de la raffinerie de Luanda, d'une capacité de 2,6 millions de tonnes par an, opérée jusqu'à présent par Total, et de deux permis à terre situés près de Soyo, dans le Bassin du Bas Congo (49 % sur le bloc FS et 32,67 % sur le bloc FST). La production actuelle en part Groupe du bloc 2/85 et des blocs FS et FST s'est élevée à 6 500 barils de pétrole par jour en 2006.

Total | Actualité maritime du groupe énergétique français