Défense
Olives Noires : Grandes manoeuvres de guerre des mines à Toulon

Actualité

Olives Noires : Grandes manoeuvres de guerre des mines à Toulon

Défense

800 marins, 15 bâtiments, deux équipes terrestres de déminage et une équipe de mise en oeuvre de drones sous-marins participent du 3 au 17 septembre à Olives Noires, qui se déroule à Toulon et au large des côtes françaises de la Méditerranée. Cet exercice de guerre des mines implique des forces maritimes européennes, dont l'EUROMARFOR, et alliées, avec le groupe permanent de guerre des mines de l'OTAN (Standing Nato Mine Counter Measure Group - SNMCMG2). « Il permet de promouvoir la coopération multinationale dans le domaine de la guerre des mines, d'améliorer l'interopérabilité entre les forces maritimes concernées et de travailler sur des tactiques et procédures communes », explique la Marine nationale.
Cette année, pas moins de 10 chasseurs de mines sont mobilisés, dont 3 français. Les pays participant à ces manoeuvres sont l'Allemagne, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie, la Norvège, le Portugal et la Turquie. Les Britanniques ont également envoyé des observateurs dans le cadre de la certification du Royaume-Uni pour la NRF16 (force de réaction rapide de l'OTAN). Les bâtiments engagés sont les A 608 Var, M 653 Capricorne, M648 Lyre, M622 Pluton et A785 Thétis (France), M1067 Bad Rappenau (Allemagne), M33 Tambre et M36 Tajo (Espagne), A470 Aliakmon et M61 Evniki (Grèce), F333 Bartolomeu Dias (Portugal), 5552 Milazzo (Italie) et M269 Anamur (Turquie).

Le Var (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Var (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française