Marine Marchande
OMI : Un protocole pour sécuriser les relèves

Actualité

OMI : Un protocole pour sécuriser les relèves

Marine Marchande

Près d'une centaine de milliers de marins attendent une relève actuellement dans le monde. Dans la situation sanitaire dégradée actuelle, les ports ouvrent et referment leurs portes aux relèves avec parfois très peu de préavis. Il en va de même des conditions de quarantaine qui évoluent en permanence. 

Dans ce contexte d'instabilité, dont les marins sont les premières victimes depuis le mois de mars, les instances internationales tentent d'intervenir, dans un domaine qui, il faut le rappeler, relève avant tout de la souveraineté nationale. Outre les appels réguliers aux Etats pour qu'ils laissent passer les marins, travailleurs essentiels dans cette pandémie, l'Organisation maritime internationale vient de formaliser un protocole visant à garantir la sécurité de la relève et du voyage des équipages. Ce dernier reprend en fait les protocoles élaborés par le secteur lui-même et regroupe des mesures concrètes pour permettre aux marins de rejoindre et de quitter leurs bords en sécurité et pour éviter la propagation du coronavirus.

Sous l'impulsion de la France, l'OMI va également mettre en place une base de données mondiale des ports permettant d'accéder, en temps réel, aux informations sur les conditions de relève dans chaque port et de procéder à des comparaisons de situation entre les places portuaires. Ce dernier devrait fonctionner dès la fin de l'année.

©  Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Divers marine marchande