Marine Marchande
ONU : Michelle Bachelet demande aux Européens d'aider les ONG en Méditerranée

Actualité

ONU : Michelle Bachelet demande aux Européens d'aider les ONG en Méditerranée

Marine Marchande

Michelle Bachelet, haut-commissaire aux droits de l'homme des Nations-Unies, a demandé, en ouverture au 42ème conseil des droits de l'homme de l'organisation internationale, à l'Union européenne et à ses états membres « une action déterminée et efficace » pour la mise en place d'opérations de sauvetage des migrants en Méditerranée, ainsi que pour l'appui des ONG y intervenant. « Je recommande également fortement à l'Union européenne d'adopter un cadre commun pour le débarquement des personnes sauvées en mer, un mécanisme qui fonctionne de manière automatique et rapide, durable sur le long terme et qui reflètent les engagements internationaux et la solidarité des états-membres ».

Pour mémoire, l'Union européenne bute encore sur la mise en place d'un schéma d'accueil des naufragés et c'est une répartition au cas par cas qui a été laborieusement effectuée lors des derniers débarquements de personnes sauvées par les navires des ONG. Souvent après des jours d'errement devant des ports fermés. L'évolution politique en Italie avec le départ du ministre d'extrême droite Matteo Salvini va peut-être permettre de débloquer la situation, pour l'instant verrouillée.

« Je suis très inquiète de ce désintérêt mortel pour ces personnes désespérées et je salue les ONG et militants humanitaires qui continuent à défendre le droit des migrants dans ces circonstances difficiles. Je salue également les instances judiciaires qui, en Europe, continuent à appliquer les lois nationales et internationales qui protègent les personnes déplacées, et ce malgré les campagnes douteuses et même les menaces proférées par certaines personnalités politiques », ajoute Michelle Bachelet.