Défense

Fil info

Opération de déminage en Manche - mer du Nord

Défense

Le groupe de plongeurs-démineurs (GPD) Manche de la Marine nationale, basé à Cherbourg (50), a effectué de nouvelles missions de neutralisation d’engins explosifs sur la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord, du 8 au 14 novembre 2016.

Le mardi 8 novembre, une opération de destruction d’engins explosifs s’est déroulée dans la grande rade de Cherbourg, à 17 mètres de profondeur. Les plongeurs-démineurs ont neutralisé un obus de 90 mm, représentant 5 kg d’équivalent TNT.

Le vendredi 11 novembre, le GPD Manche a procédé à la destruction d’un engin historique découvert la veille sur la plage de Tardinghen (62). La grenade détruite représentait 0.1 kg d’équivalent TNT.

Le lundi 14 novembre, le groupe de plongeurs-démineurs Manche est intervenu sur la plage du Havre (76) afin de neutraliser un bloc de défense découvert le 25 juillet dernier. Après ouverture du bloc de défense, aucune munition historique n’a été récupérée. Cette opération a nécessité la mise en place d’un périmètre de sécurité de 400 mètres vers la terre. Côté mer, un arrêté avait été émis par le vice-amiral d’escadre Pascal Ausseur, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, afin d’interdire toute activité en mer. La sécurité du plan d'eau avait été assurée par un navire de la gendarmerie maritime.

En parallèle un arrêté municipal avait été pris pour interdire la circulation des véhicules et des piétons dans le périmètre de protection. Une zone d’interdiction de survol de 800 mètres d’altitude avait été mise en place.

Au total les plongeurs-démineurs ont neutralisé 2 engins explosifs, représentant 5.1 kg d’équivalent TNT.
 

Communiqué de la préfecture maritime de Cherbourg, 18/11/16

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française