Défense
Ormuz : l’UE réticente à s'engager dans l’opération Sentinel

Actualité

Ormuz : l’UE réticente à s'engager dans l’opération Sentinel

Défense

Elle avait été annoncée fin juin, par le département d’Etat américain. Après une série d’incidents contre des pétroliers, à proximité du détroit d’Ormuz, l’administration Trump avait décidé de mettre en place l’opération Sentinel pour protéger le trafic commercial autour du détroit d’Ormuz, par où transite un tiers du pétrole mondial acheminé par voie maritime.

Jeudi, lors d’une réunion informelle des ministres de la Défense européens à Helsinki, la ministre Florence Parly s’est montrée circonspecte. Elle a expliqué que l’Union européenne ne voulait pas « être dans un dispositif d'escorte des

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques