Marine Marchande
Otage de pirates : Le témoignage d'un capitaine breton
ABONNÉS

Rencontre

Otage de pirates : Le témoignage d'un capitaine breton

Marine Marchande

Du 31 juillet au 19 août, Alain (*), capitaine français du cargo Oya 1, a été l'otage d'un groupe de pirates au Nigeria, avec quatre de ses marins, alors qu'il naviguait dans le golfe de Guinée. Il raconte dans les colonnes du quotidien Le Télégramme cet épisode traumatisant.

Aujourd'hui, il est de retour dans sa maison de Landéda (Finistère). Il a retrouvé sa famille. Il essaye désormais de se reconstruire après une expérience particulièrement traumatisante où, chaque jour, il craignait de mourir. Alain est capitaine de l'Oya 1, un caboteur de 64 mètres, qui navigue dans le golfe de Guinée. Un terrain de chasse privilégié des pirates au large des côtes africaines. Une zone où des procédures spécifiques ont été mises en place pour limiter les risques d'attaques. Ainsi, à l'approche de leur port d'arrivée, les bateaux doivent se regrouper en flottille pour pouvoir être plus facilement escortés par des navires militaires jusqu'aux quais. Le 31 juillet dernier, arrivé dans cette zone, Alain constate qu'aucun bateau n'est en attente