Marine Marchande
Où en sont les premières dragues françaises au GNL ?
ABONNÉS

Actualité

Où en sont les premières dragues françaises au GNL ?

Marine Marchande
Vie Portuaire

La conversion de la Samuel de Champlain et la construction de la nouvelle Ostrea connaissent un important retard. La première est toujours à Dunkerque, où elle n’a pas encore débuté ses essais en mer. Arrivé au chantier Damen le 8 octobre dernier, le navire a vu ses anciens moteurs débarqués, puis un nouveau bloc comprenant trois groupes MAN 6L35/44 DF fonctionnant aussi bien au GNL qu’au gasoil a été installé. Deux cuves de stockage de gaz de 153 m3 chacune, fabriquées par Cryonorm, ont été intégrées sur le puits du navire. La drague a ensuite été remise à l'ea

Port de Nantes Saint-Nazaire