Défense
Ouistreham devient la ville marraine du commando Kieffer

Actualité

Ouistreham devient la ville marraine du commando Kieffer

Défense

Pour la première fois, une unité des forces spéciales de la Marine nationale est parrainée par une commune française. Il s’agit d’Ouistreham, devenue officiellement ville marraine du Commando Kieffer à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée le 19 janvier. « Le choix de cette ville est symbolique pour cette unité. Il la relie encore plus au « père » des commandos marine français, le capitaine de corvette Philippe Kieffer, qui commanda les 177 Français intégrés au sein des commandos britanniques qui débarquèrent sur les plages de Normandie le 6 juin 1944. Le choix de l’unité filleule et de la ville marraine revêt d’autant plus de sens dans le contexte de l’anniversaire des 75 ans du débarquement, qui sera commémoré le 6 juin prochain, sur les plages de Ouistreham », explique la Marine nationale.

C’est en 2008 que le commando Kieffer a été recréé. Cette unité est chargée d’assurer une capacité de commandement de groupement de forces spéciales et met en œuvre des cellules de soutien avec ses spécialistes de l’informatique, de la guerre électronique, des drones, de la cynophilie, du renseignement ou encore de l’intervention en milieux contaminés. Elle s’est ajoutée aux cinq commandos marine existant alors, chacun disposant de capacités communes (combat commando, renseignement, actions d’environnement et maîtrise de tous les modes d’infiltration terrestres, nautiques et aéronautiques) et de capacités spécifiques. Trépel et Jaubert comptent ainsi des groupes spécialisés dans le contre-terrorisme et la libération d’otages ; Montfort et de Penfentenyo mettent en œuvre des équipes spéciales de neutralisation et d’observation, alors qu’Hubert dispose de groupes spécialisés dans le contre-terrorisme, la libération d’otages et l’action sous-marine avec ses nageurs de combat.

S’y est ajouté en 2015 un septième commando, baptisé Ponchardier et dédié à l’appui aux opérations spéciales. Il assure notamment le soutien technique des équipements employés par les unités combattantes (embarcations, véhicules tactiques, systèmes d'information et de communication, armement, munitions).

 

 

Marine nationale