Croisières et Voyages
Ouverture d'une information judiciaire à l'encontre des pirates du Ponant

Actualité

Ouverture d'une information judiciaire à l'encontre des pirates du Ponant

Croisières et Voyages

Le parquet de Paris a ouvert aujourd'hui une information judiciaire à l'encontre des six Somaliens interpellés après le piratage du navire de croisière de la Compagnie des Iles du Ponant. Ces hommes seront notamment poursuivis pour enlèvement et séquestration en bande organisée. Interceptés par les commandos marine alors qu'ils tentaient de fuir sur une route côtière somalienne, les six pirates présumés avaient été conduits sur un navire de la Marine nationale puis conduits à Djibouti. Ils étaient arrivés mercredi en France pour être placés en garde à vue. Déférés ce matin devant le parquet de Paris, ils devraient se voir notifier leur mise en examen dans la journée.
Le 4 avril, le Ponant avait été abordé par une douzaine d'hommes armés alors qu'il naviguait dans le golfe d'Aden. Le navire, avec 30 membres d'équipage à bord, avait été conduit jusqu'à Garaad, un village côtier de la côte-est de la Somalie. Les pirates avaient accepté de libérer leurs otages vendredi dernier, après le paiement d'une rançon de 2 millions de dollars par CMA CGM, propriétaire de la CIP. Deux des six hommes interceptés ensuite ont été identifié par l'équipage comme faisant partie du commando ayant abordé le Ponant.

Piraterie