Défense
Panhard et Sagem présentent une version navale du tourelleau WASP

Actualité

Panhard et Sagem présentent une version navale du tourelleau WASP

Défense

Panhard et Sagem ont dévoilent à l'occasion du salon Euronaval le Sea WASP, version navale du tourelleau télé-opéré WASP. Ce système est destiné principalement à l'autoprotection des navires militaires contre des menaces asymétriques, au mouillage ou à proximité des côtes. Equipé d'un moyen optronique jour et thermique associé à une capacité de fusion d'images facilitant la détection en mer, le Sea WASP met en oeuvre des mitrailleuses de petits calibres (5,56 mm et 7,62 mm). Particulièrement léger, avec un poids de 50 kilos, le Sea WASP est facile à installer. Il peut être commandé à distance depuis le central opération du bâtiment et permet la surveillance des abords immédiats, de jour comme de nuit. Allégeant la charge de sécurité généralement confiée aux fusiliers-marins commandos, Sea WASP permet aux navires confrontés à une menace asymétrique de ne pas utiliser leur artillerie de gros calibre. Il peut aussi constituer l'armement principal de patrouilleurs de faible tonnage ou de vedettes de surveillance portuaire. « Utilisé comme plateforme supportant des moyens non létaux, Sea WASP apporte une solution nouvelle pour améliorer la sécurité en mer des navires civils. Placé à des points stratégiques, il peut permettre de repousser des tentatives de montée à bord en attendant les secours », explique Sagem et Panhard.
Dans sa version terrestre, le WASP équipe les engins blindés, comme le nouveau petit véhicule protégé (PVP) réalisé par Panhard pour l'armée de Terre française.

Safran Electronics & Defense | Toute l'actualité navale du groupe