Construction Navale
Paquebot libyen : Silence radio à Saint-Nazaire

Actualité

Paquebot libyen : Silence radio à Saint-Nazaire

Construction Navale

La plus grande discrétion règne actuellement à Saint-Nazaire, où l'avenir du paquebot actuellement en construction pour la compagnie libyenne GNMTC demeure en suspend. Cette affaire est, pourtant, sur le fil du rasoir. Alors que les bombardements continuent en Libye, où la coalition poursuit ses frappes contre les forces fidèles au colonel Kadhafi, GNMTC devait, le 15 avril, honorer une importante échéance dans le paiement de son bateau. Après l'acompte de 10% versé à la signature du contrat, l'été dernier, la compagnie d'Etat devait s'acquitter du versement de 25% du coût du navire, estimé au total à plus de 500 millions d'euros. L'armement libyen avait un délai de paiement d'un mois à compter de cette date pour payer cette échéance. L'a-t-elle fait ? Probablement pas encore, sans quoi les chantiers auraient sans doute communiqué pour rassurer sur la poursuite du projet. Il reste donc à voir si une solution peut être trouvée avec le client, qui serait seulement en défaut de paiement temporaire, où si le non versement du second appel de fonds justifie, juridiquement, une résiliation du contrat.

Sécuriser la construction du navire

Dans ce contexte, le chantier nazairien doit jouer la partie avec la plus grande habileté. La réalisation du X32 est, en effet, indispensable pour maintenir l'activité de l'entreprise et des centaines de sous-traitants impliqués. STX France doit donc, à tout prix, sécuriser cette affaire, soit en trouvant une solution avec GNMTC malgré le gel des avoirs libyens au niveau international, soit en s'assurant que la coque soit reprise sur cale par un autre armateur. Concernant la seconde option, tous les yeux se tournent évidemment vers MSC Cruises. Car le « X32 », un géant de 139.000 tonneaux et 1739 cabines, est une unité de la classe Fantasia, dont deux exemplaires ont été livrés en 2009 et 2010 à la compagnie italo-suisse (MSC Fantasia et MSC Splendida) et un autre est en cours de construction pour un achèvement en mai 2012 (MSC Divina). MSC Cruises n'ayant pas d'autre paquebot en commande, elle pourrait être logiquement intéressée par la reprise du X32, dont la livraison est programmée en décembre 2012. Cela lui permettrait, en effet, de poursuivre le développement de sa flotte en 2013, dans un contexte de forte croissance du secteur de la croisière. De plus, si les Libyens sont responsables d'un défaut de paiement au regard des chantiers et que le contrat est annulé, MSC pourrait sans doute négocier une jolie ristourne...

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire