Croisières et Voyages
Paquebot : Un groupe japonais projette un monstre de 370.000 tonneaux

Actualité

Paquebot : Un groupe japonais projette un monstre de 370.000 tonneaux

Croisières et Voyages

Après le Genesis de Royal Carribean Cruise Line et ses 220.000 tonneaux, on pensait la course au gigantisme stoppée pour un temps dans le monde de la croisière. Il n'en serait finalement rien, si l'on en croit le projet dévoilé vendredi par un groupe japonais. Japan Contents Network (JCN) souhaite réaliser un paquebot géant de 370.000 tonneaux, soit plus deux fois et demi la jauge du Queen Mary 2 (145.000 tonneaux). JCN n'est pas un armement mais un groupe dirigé par le milliardaire nippon Hajime Tanaka, qui s'est notamment illustré dans son pays en réalisant un circuit de Formule 1. Le Princess Kaguya disposerait de 20 ponts et pourrait transporter quelques 8400 passagers pour 3600 cabines. Ce navire est imaginé comme une véritable ville flottante, avec trois hôtels indépendants de 1200 chambres chacun et un gigantesque hall d'accueil de 6000 m². On trouverait également, à bord, une véritable galerie commerciale, longue de 300 mètres, et quelques 55 restaurants. Salles de spectacles, centre de congrès, salons, piscines, salles de fitness, terrains de sport et autres jardins viendraient compléter les équipements. Vingt restaurants seraient réservés aux passagers, 15 seraient logés au sein de chaque hôtel et 20 autres seraient destinés aux visiteurs. Avec Princess Kaguya, qui réaliserait de longues traversées notamment en Asie, JCN s'adresse également aux habitants et touristes des ports d'escale.

25.000 personnes à bord

Le projet prévoit que le navire soit capable d'accueillir quelques 10.000 visiteurs pendant ses relâches. Avec l'équipage et les passagers, les capacités seraient donc de l'ordre de 25.000 personnes à bord. Une pure folie, diront certains, d'autant que le monstre devra également se frayer un passage dans les ports, avec ses 500 mètres de long, 55 mètres de large, 65 mètres de tirant d'air et 9.5 mètres de tirant d'eau ! Ces dimensions posent, d'ailleurs, des problèmes pour les constructeurs. Même le groupe Aker Yards, qui aurait été approché, ne dispose d'aucune cale aussi grande, la plus importante, celle de Saint-Nazaire, ne mesurant que 450 mètres de long.
Côté propulsion, quatre pods sont prévus et une puissance électrique totale de 68 MW pour atteindre la vitesse de 22 noeuds.
Avant d'être lancé, le bouclage financier du projet reste à obtenir. Aucun prix n'est pour le moment avancé mais, avec un coût de 900 millions d'euros pour le Genesis de RCCL, on peut facilement imaginer que Princess Kaguya atteindrait, au moins, les 1.5 milliards d'euros. JCN prévoit de vendre une partie des cabines pour un usage résidentiel.
________________________________________________

- Plus d'informations sur le projet sur PrincessKaguya.com