Energies Marines
Parc éolien de Noirmoutier-Yeu : La campagne géotechnique va débuter
ABONNÉS

Actualité

Parc éolien de Noirmoutier-Yeu : La campagne géotechnique va débuter

Energies Marines

L’Omalius, navire de travaux sous-marins de la société belge G-tec, va rejoindre prochainement les eaux vendéennes. Il a en effet été missionné par le consortium développant le futur parc éolien offshore de Noirmoutier-Yeu pour effectuer une campagne géotechnique, étape cruciale dans la phase de pré-construction du champ, qui représentera un investissement d’environ 2 milliards d’euros.

Des carottages sur les emplacements des 62 éoliennes

Cette phase, qui doit débuter fin juiller, vise à effectuer un carottage sur l’emplacement prévu pour chacune des machines allant constituer le parc. Dans ce cas précis, il y en aura 62 (des machines Adwen de 8 MW chacune), supportées par des fondations métalliques de type jacket. A partir de cet été, l’Omalius (*) va effectuer une première série de carottages sur 31 emplacements, soit la moitié du site.

 

L'Omalius (© G-Tec)

L'Omalius (© G-Tec)

 

Alors que les éoliennes seront implantées dans une zone où les fonds vont de – 17 à – 35 mètres, les équipements du navire vont forer jusqu’à 50 mètres de profondeur dans la roche, afin d’extraire des carottes de 15 cm de diamètre et

Energies Marines Renouvelables