Energies Marines

Fil info

Parc éolien de Noirmoutier-Yeu : une campagne de financement participatif

Energies Marines

A partir du 23 avril et jusqu’au 2 juillet, la société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) ouvre une campagne de financement participatif afin d’associer les citoyens au projet de parc éolien en mer au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier.
EMYN s’était engagée, suite au débat public qui s’est tenu en 2015, à étudier la possibilité d'ouvrir le projet au financement participatif. Dès mars 2017 elle a sélectionné Enerfip, plateforme spécialisée dans le financement participatif, pour l’accompagner. Deux groupes de travail associant des acteurs du territoire ont également été organisés en 2017, permettant de recueillir les attentes et de confirmer l’intérêt de la population pour ce type de projet.

Financer la campagne de recherche archéologique sous-marine

L’objectif de cette collecte est de permettre aux citoyens de devenir acteurs de la transition énergétique et de placer une partie de leur épargne (bénéficiant ainsi d’un taux d’intérêt attractif) dans un projet qui se développe sur leur territoire, en participant au financement d’une campagne de recherche archéologique sous-marine.

Le navire André Malraux se déplacera cet été sur la zone du futur parc à la recherche d’éventuels vestiges archéologiques.

Une collecte en trois phases

Pour que le territoire vendéen puisse bénéficier en priorité des retombées économiques et financières du projet éolien, un phasage de la collecte a été mis en place :
23 AVRIL - 21 MAI
La participation est ouverte aux habitants du département de la Vendée (85).
21 MAI - 11 JUIN
La participation est ouverte aux habitants de la région Pays de la Loire : Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Mayenne (53), Sarthe (72) et Vendée (85).
11 JUIN - 2 JUILLET
L’investissement est ouvert à tous en France métropolitaine.

Le projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier s’inscrit pleinement dans la dynamique de développement de la région qui l’accueille. Il contribue à la création d’une filière industrielle française de l’éolien en mer, et favorise la création d’emplois et de retombées économiques sur le territoire vendéen.

Communiqué d'EMYN, 11/04/19