Croisières et Voyages
Paris : Un Bénéteau Monte Carlo pour des croisières privées sur la Seine

Actualité

Paris : Un Bénéteau Monte Carlo pour des croisières privées sur la Seine

Croisières et Voyages

C'est le premier bateau du genre exploité sur la Seine. Fraîchement sorti des chantiers Bénéteau en Vendée, le James, une vedette du type Monte Carlo 37, vient d'entrer en service au sein de Paris Yacht Limousine. Il s'agit du dernier concept de Didier Spade, créateur de la compagnie des bateaux à roue, armateur du Clipper Paris et aussi à l'origine du projet de construire un nouveau paquebot France. Vedette de plaisance disposant d'un permis de transport de passagers, le James propose des traversées de deux heures sur la Seine, du port de Grenelle à l'île Saint-Louis. Pouvant accueillir de 2 à 6 passagers, le bateau peut être réservé en journée, ou soirée, pour une simple promenade, avec champagne et petits fours, ou bien pour un déjeuner ou un dîner. En plus du capitaine, un commissaire de bord se charge de servir les convives. Il s'agit là d'une expérience particulièrement agréable sur une vedette très confortable. La nourriture est très bonne, le service impeccable et la traversée sur ce bateau se fait dans une atmosphère très conviviale.

Sur le James en soirée (© : PARIS YACHT MARINA)
Sur le James en soirée (© : PARIS YACHT MARINA)

Sur le James en soirée (© : PARIS YACHT MARINA)
Sur le James en soirée (© : PARIS YACHT MARINA)

Sur le James en journée (© : MER ET MARINE)
Sur le James en journée (© : MER ET MARINE)

Sur le James en journée (© : MER ET MARINE)
Sur le James en journée (© : MER ET MARINE)

C'est une très belle façon de découvrir, au fil de l'eau, dans le calme et de manière intimiste, quelques uns des plus beaux monuments de la capitale. Rien à voir en tous cas avec les grands bateaux restaurants ou de promenade, souvent bruyants et accueillant des centaines de personnes. Totalement nouvelle, l'offre Paris Yacht Limousine est destinée à une clientèle haut de gamme. « Nous visons le marché touristique ou des entreprises pour un évènement particulier, par exemple la signature d'un contrat. A deux ou quatre, plutôt que d'emmener son client dans des restaurants vus et revus, il existe désormais une alternative insolite. Nous misons tout sur l'originalité », explique Didier Spade. Côté tarifs, trois prestations sont proposées, les prix étant identiques pour 2 à 6 personnes. Le premier forfait, à 1200 euros, comprend champagne et petits-fours (10 pièces par personne). Le second, à 1600 euros, est plus copieux (20 petits-fours par passager). Enfin, le forfait le plus élevé, à 2000 euros, comprend champagne, petits-fours et repas.

Le James et les autres navires de Paris Yacht Marina (© : MER ET MARINE)
Le James et les autres navires de Paris Yacht Marina (© : MER ET MARINE)

Une marina au port de Grenelle

Installé au port de Grenelle, près de la tour Eiffel, Didier Spade souhaite faire de ce lieu un véritable pôle nautique. Au sein de Paris Yacht Marina, il y rassemble déjà une petite dizaine de bateaux, dont le superbe Clipper Paris, construit à Saint-Nazaire en 2007 et qui accueille des réceptions.

Le James et le Clipper Paris au second plan (© PARIS YACHT MARINA)
Le James et le Clipper Paris au second plan (© PARIS YACHT MARINA)

A bord du Clipper Paris (© : MER ET MARINE)
A bord du Clipper Paris (© : MER ET MARINE)

A bord du Clipper Paris (© : MER ET MARINE)
A bord du Clipper Paris (© : MER ET MARINE) Un voilier de 17 mètres va également arriver cet été. Exploité à quai et commercialisé à partir de la rentrée, ce ketch sera loué pour des dîners (moins de 12 personnes, idéal pour 8). Le bâtiment d'accueil devrait, quant à lui, faire l'objet de travaux afin d'être transformé en véritable petite capitainerie. Un café y serait logé, ainsi qu'un espace consacré à l'aventure du nouveau France. Après avoir lancé l'idée, il y a quelques mois, de construire un nouveau paquebot tricolore, Didier Spade s'entoure de professionnels pour faire mûrir son projet. Financiers, architectes navals et spécialistes de la croisière sont sollicités afin d'aboutir à la réalisation, au milieu de la prochaine décennie, d'un bateau aux lignes avant-gardistes de 240 mètres de long et 200 cabines.

Vue du Nouveau France (© : SEINE ALLIANCE)
Vue du Nouveau France (© : SEINE ALLIANCE)

« Nous continuons de travailler sur le projet et préparons la réalisation d'une maquette. Je suis très confiant. La future capitainerie devrait, d'ailleurs, accueillir un appartement témoin du nouveau France, que les gens pourront découvrir », explique Didier Spade. En attendant que ce rêve devienne réalité, le « nez » de l'ex-liner de la Compagnie Générale Transatlantique trône toujours, en bord de Seine, devant les appontements où est amarrée la flotte de cet amoureux des paquebots. Propriété de Jean-Pierre Véron, cette pièce historique de l'ex-France a été acquise, aux enchères, pour 273.000 euros.
_________________________________________________

- VOIR LE SITE DE PARIS YACHT MARINA

La pointe de l'étrave de l'ex-France (© : MER ET MARINE)
La pointe de l'étrave de l'ex-France (© : MER ET MARINE)

Didier Spade (© : MER ET MARINE)
Didier Spade (© : MER ET MARINE)