Vie Portuaire
 Partenariat entre l'ONF  et le Port Autonome de la Guadeloupe

Actualité

Partenariat entre l'ONF et le Port Autonome de la Guadeloupe

Vie Portuaire

L'Office National des Forêts et le Port Autonome de la Guadeloupe ont signé le mardi 13 mars un partenariat sur la préservation des forêts guadeloupéennes. Dans le cadre de son programme de développement durable (2012-2014), le PAG met à disposition de l'ONF une enveloppe de 71.000 euros répartie autour de cinq projets dans les domaines de la biodiversité et de l'éducation à l'environnement.
Le premier porte sur la protection et la mise en valeur des collections botaniques de l'Arboretum de Montebello (22.000 €). Les principaux aménagements préconisés sur le site sont la création d'un sentier périphérique reliant les différents espaces et permettant de profiter des points de vue, la mise en place de plaquettes pour l'identification des arbres, l'organisation de trois ambiances forestières : la végétation « utile » (plantes médicinales et fruitiers), l'esprit de la forêt, l'ornemental avec les palmiers. Il y aura ensuite un soutien aux classes nature de l'ONF (1400 €) avec l'accueil de groupes de 7 enfants pendant un séjour de 3 jours et 2 nuits en milieu naturel comprenant des animations culturelles et sportives afin de découvrir le patrimoine naturel de la Guadeloupe. Le troisième axe porte sur l'édition d'un guide de reconnaissance des arbres de Guadeloupe (13.600 €), support à la fois technique et pratique pour les botanistes amateurs désireux de découvrir la forêt guadeloupéenne suivant ces différents milieux (forêt humide, du littoral...) et d'identifier les principaux arbres rencontrés. Le reboisement multifonctionnel de Sarcelle sera subventionné à hauteur de 6000 euros. Cette "reconquête" de l'espace forestier prend en considération les critères du développement durable et répond aux divers enjeux environnementaux (protection des sols, des bassins versants, de la biodiversité, ...), économiques et sociaux (production d'espèces répondant à des besoins locaux, éducation et sensibilisation). Enfin, le dernier projet porte sur l'aménagement de la Sylvathèque (28.000 €). Il s'agit de créer un sentier de découverte au sein du site notamment pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi le développement d'animations, de jeux en bois et de supports pédagogiques pour la découverte du milieu naturel.

Port des Antilles