Marine Marchande
Partenariat public-privé : Les armées souhaitent disposer de 5 rouliers en 2013

Actualité

Partenariat public-privé : Les armées souhaitent disposer de 5 rouliers en 2013

Marine Marchande

L'affrètement d'une nouvelle flotte de navires rouliers est toujours étudié par l'Etat-major des Armées. Selon le projet de loi de programmation militaire, l'objectif est fixé à 5 navires à partir de 2013. Comme les trois unités du type Ro-Ro actuellement exploités pour les besoins de transport de fret et de matériel, les futurs bateaux feront l'objet d'un contrat de partenariat entre un armateur privé et l'Etat. Une première demande d'information avait été lancée dès la fin 2006 auprès des industriels, afin d'étudier la réalisation d'un navire spécialement conçu pour les besoins militaires. Ce roulier, conçu aux normes civiles, devrait disposer de vastes garages, d'une imposante porte arrière capable d'accueillir des chars lourds et véhicules de grandes tailles, ainsi que d'une grue de très forte capacité, de l'ordre de 60 tonnes.
Pour faire face à l'augmentation des besoins, le ministère de la Défense avait affrété, en 2007, un troisième roulier. Le MN Pelican, de la Morbihannaise de Navigation, avait rejoint les MN Eclipse et MN Eider.
Chars, véhicules, munitions, matériel divers... Les envois de matériels militaires à l'étranger représentent, chaque année, plus de 110.000 tonnes de fret, 60% de ce trafic étant assuré par voie maritime.