Vie Portuaire
Partenariat renforcé pour l'autoroute de la mer France/Tunisie

Actualité

Partenariat renforcé pour l'autoroute de la mer France/Tunisie

Vie Portuaire

Dans le cadre du projet européen MedaMos, 18 partenaires tunisiens et français ont conclu, hier, un protocole d'accord visant à renforcer la compétitivité et la fluidité d'une autoroute de la mer entre Marseille et Radès. La liaison entre Marseille et Tunis-Radés avait été retenue en octobre 2008 comme projet pilote dans le cadre du programme euroméditerranéen de transport MedaMos, destiné à favoriser la création d'autoroutes de la mer dans le bassin méditerranéen et financé par la direction EuropeAid de la Commission Européenne. Après une période de préparation et d'expérimentation d'un an et demi, les partenaires ont décidé de structurer davantage leur partenariat en concluant le protocole signé hier, premier du genre à réunir, entre l'Europe et le Maghreb, l'ensemble des acteurs de la chaine de transport. « En effet, ce partenariat implique près de 20 partenaires dont le ministère du transport de Tunisie, l'autorité portuaire de Marseille Fos ainsi que les Douanes des deux pays (*). Plusieurs compagnies de navigation se sont également associées à la démarche avec des entreprises de manutention, des sociétés de transports ferroviaires et routières, des transitaires et enfin, deux sociétés spécialisées dans les systèmes d'information. Le protocole d'accord permettra d'assurer le fonctionnement régulier du comité de pilotage de l'autoroute de la mer, chargé de définir, de mettre en oeuvre et de suivre des accords techniques pour chacun des métiers intervenant dans la chaîne intermodale de porte à porte sur cet axe spécialisé dans le transport de marchandises sur remorques (roro) », précise le Grand Port Maritime de Marseille.

Un hub roulier euro-méditerranéen à Marseille

« Ce laboratoire expérimental de solutions innovantes, telles que l'anticipation de l'information sur la marchandise entre systèmes d'informations, la sécurité et l'optimisation des opérations de manutention, l'assouplissement et la simplification de formalités douanières, a déjà commencé à fonctionner et recherchera à produire de nouvelles avancées communes ». Le GPMM précise que ces solutions pourront par la suite être reproductibles sur d'autres lignes d'autoroute de la mer en Méditerranée.
Pour le port de Marseille-Fos, cet accord de partenariat répond à l'une de ses orientations stratégiques : Constituer un hub roulier euro-méditerranéen avec le développement d'autoroutes de la mer et le transport maritime de remorques dans les bassins de Marseille. Le port rappelle que l'accord s'inscrit dans le cadre de l'Union Pour la Méditerranée, qui avait repris à son compte l'initiative MedaMos dès la réunion à Marseille des Ministres des Affaires Etrangères en novembre 2008.
L'an dernier, 500.000 tonnes de marchandises diverses ont été transportées sur l'axe Radés-Marseille.
______________________________________________________

(*) Partenaires tunisiens : le Ministère du transport, l'Office de la Marine Marchande et des Ports, la Direction des Douanes Tunisiennes, la Compagnie Tunisienne de Navigation, la Société Tunisienne d'Acconage et de Manutention, Tunisie Trade Net, la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens, Organisation de Transport International, Transport Rapide de Tunisie et la COMATRAL.

Partenaires français : le Grand Port Maritime de Marseille, la Direction Régionale des Douanes, Louis Dreyfus Lines, Marseille Manutention, Marseille Gyptis International, la SNCM, Transcausse et Worms.

Port de Marseille