Divers

Fil info

Pas-de-Calais : nouvelle opération de sauvetage de migrants

Divers

Dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 décembre, vers 22h40 le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Gris-Nez reçoit un appel de détresse venant d'une embarcation naviguant dans le détroit du Pas de Calais. Le CROSS Gris-nez alerte immédiatement le Centre des Opérations maritimes (COM) de la Préfecture maritime Manche et de la mer du Nord situé à Cherbourg.

L'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) Scarpe de la gendarmerie maritime, ainsi que le RHM Abeille Languedoc et le patrouilleur Jacques-Oudard Fourmentin de la douane  sont engagés sur zone, dans l'optique de retrouver l'embarcation et sauver ses passagers. Aucune géolocalisation n'a pu être faite lors de l'appel qui a coupé et était trop court. Le CROSS Gris-nez met en place un dispositif de patrouilles entre Boulogne-sur-mer et Dunkerque.

A 23h13, l'Abeille Languedoc, ayant réussi à estimer la position probable du moyen nautique utilisé, reçoit un appel de détresse des passagers migrants.

A 00h35, l’hélicoptère belge stationné à Coxyde et l’hélicoptère des gardes côtes anglais sont engagés pour effectuer une recherche dans le nord du détroit du pas de Calais.

Vers 01h45, l’embarcation est localisée par l’Abeille Languedoc, à 16 milles marins (30 km) dans le nord-ouest de Dunkerque. L’Abeille Languedoc récupère neuf migrants, dont un enfant et une femme, deux d’entre eux étaient en hypothermie. Ils sont transférés vers le port de Dunkerque où ils ont été pris en charge par les pompiers, le SAMU et la police aux frontières du Nord.

Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 18/12/18