Marine Marchande
Pas de changement de nom à l'horizon pour CMA CGM

Actualité

Pas de changement de nom à l'horizon pour CMA CGM

Marine Marchande

Le « Non » est catégorique. Contrairement aux rumeurs, dont se sont fait échos récemment certains journaux, le groupe maritime français ne s'apprête pas à changer de nom. Au siège de CMA CGM, on dément très vivement la suppression du CGM dans le nom de la compagnie. « Ce n'est pas fondé et absolument pas à l'ordre du jour », explique-t-on au siège du groupe maritime français, à Marseille. CMA CGM conservera donc l'intégralité de son nom, marque désormais connue et reconnue sur laquelle l'armement a fait sa réputation et assis son essor ces dernières années.
Pour mémoire, c'est en 1996, à l'occasion d'une privatisation, que la Compagnie Maritime d'Affrètement (CMA), fondée par Jacques R. Saadé en 1978, a repris la Compagnie Générale Maritime (CGM), issue de la fusion (1977) entre les Messageries Maritimes (MessMar) et la Compagnie Générale Transatlantique (Transat).
Depuis, le groupe n'a cessé de se développer à la faveur de l'explosion des échanges commerciaux mondiaux, notamment par voie de conteneurs. Numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, le groupe aligne aujourd'hui une flotte de 400 navires, dont 100 en propriété. CMA CGM dessert 400 ports dans le monde et a transporté plus de sept millions d'evp (équivalent vingt pieds, taille standard du conteneur) en 2007. Présent dans 150 pays via ses 650 agences, le groupe emploie 16.000 personnes dans le monde, dont 4.200 en France.

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français