Défense
Pas d'indemnités de départ volontaire pour les ouvriers de DCNS ?

Actualité

Pas d'indemnités de départ volontaire pour les ouvriers de DCNS ?

Défense

D'après certaines sources, l'Hôtel de Brienne n'aurait pas accepté d'intégrer DCNS dans la liste des bénéficiaires des Indemnités de Départs Volontaires prévues dans le cadre de la restructuration du ministère de la Défense. Ces IDV doivent permettre d'inciter certains personnels civils à quitter le ministère afin d'obtenir les réductions d'effectifs prévues. A ce titre, DCNS avait demandé que ses ouvriers d'Etat, qui représentent encore une grosse moitié de ses personnels, puissent bénéficier de ces mesures. Or, selon certaines sources, la réponse du Mindef aurait été négative. L'entreprise, qui avait annoncé il y a quelques mois vouloir réduire la part de ses personnels « non productifs », aurait toutefois provisionné quelques 31 millions d'euros entre 2007 et 2008 afin de financer un plan de départ. La direction se refuse néanmoins à parler de plan social, tout en confirmant que les effectifs seront amputés de plusieurs centaines de postes dans les deux à trois prochaines années. De 12.600 aujourd'hui, le groupe devrait passer à mois de 12.000 personnels avant 2011.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense