Nautisme
Pas moins de 19 grands yachts au chantier Monaco Marine de La Ciotat

Actualité

Pas moins de 19 grands yachts au chantier Monaco Marine de La Ciotat

Nautisme

Le chantier Monaco Marine de La Ciotat affiche complet. Pas moins de 19 yachts de 32 à 65 mètres sont actuellement présents sur le site. Les 50 salariés du chantier et plusieurs centaines de sous-traitants sont aux petits soins pour refaire une beauté à ces superbes bateaux avant la saison estivale. L'Altitude a pris place dans la cabine de peinture pour être totalement repeint. Le navire de 55 mètres va également recevoir système de stabilisation « zero speed », la maintenance et la rénovation des lignes d'arbres et des hélices étant également au programme. Pendant ce temps, sur le terre-plein de Monaco Marine, il y a foule au niveau des yachts à sec. Le Netanya 8 (59 mètres) est en maintenance et effectue sa révision des 5 ans, avec au passage une transformation du sun deck. Sont également en maintenance générale les Kolaha (63 m), Lady Marina (63 m), Lady Nag Nag (52 m), Elisabet (48 m), Raasta (47 m), Kate (43 m), Shane (32 m) et Darsea (30 m). Toujours sur le terre-plein, le Blue Vision (44 m) est là pour sa révision des 5 ans, des travaux mécaniques et une remise en peinture. Le Maraya (54 m) va aussi être totalement repeint, tout comme le Mim (50 m). Par ailleurs, Monaco Marine installe un système « zero speed » et effectue des travaux de rénovation mécanique sur le Double Trouble (50 m), tout en menant à bien une intervention sur les lignes d'arbres du Freemont (35 m).

Le chantier de La Ciotat   (© : MONACO MARINE)
Le chantier de La Ciotat (© : MONACO MARINE)

Le chantier de La Ciotat   (© : MONACO MARINE)
Le chantier de La Ciotat (© : MONACO MARINE)

Plusieurs autres navires sont à flot pour des travaux à quai. Il s'agit de l'Arkley (60 m), en maintenance générale, du Blade (44 m), en maintenance générale, travaux de peinture et chantier sur la plateforme arrière, ainsi que du Harbour Moon (43 m) pour des travaux sur les stabilisateurs et une maintenance générale. Enfin, le DB9, une unité de 50 mètres, se trouve dans la petite forme pour une rénovation légère.
Alors que les Eden (50 m) Annamia (43 m), Lady Belmor (40 m) et Parvati (40 m) sont partis il y a quelques jours après s'être refait une beauté, le chantier de La Ciotat attend l'arrivée prochaine de nouveaux yachts, dont le Predator (72 m), le Lady S (69 m), le Solemar (64 m), le Mary Jean II (62 m), le Waverunner (41 m) et Shooting Star (38 m).
Pour mémoire, La Ciotat est l'un des cinq chantiers de Monaco Marine, qui compte également des sites à Beaulieu-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, Cogolin et Monaco. Installé sur le site des anciens chantiers navals, l'étblissement de La Ciotat est dédié aux opérations de maintenance, de réparation et de refonte de grands navires de plaisance (à partir de 30 mètres). Pour cela, il dispose d'outils adaptés, comme une plateforme élévatrice d'une capacité de 3000 tonnes et un élévateur à sangles d'une capacité de 300 tonnes. Des ateliers sont dédiés à différentes spécialités, comme la mécanique, la chaudronnerie, l'électricité et la menuiserie. Monaco Marine s'appuie par ailleurs sur un réseau de sous-traitants spécialisés pour travailler sur ce qu'il est convenu d'appeler la « haute couture » de la construction navale.

Le chantier de La Ciotat   (© : MONACO MARINE)
Le chantier de La Ciotat (© : MONACO MARINE)

Actualités des Yachts et de l'industrie du yachting