Nautisme
Pascal Bidégorry et Banque Populaire s'adjugent la seconde place de la Route du Rhum

Actualité

Pascal Bidégorry et Banque Populaire s'adjugent la seconde place de la Route du Rhum

Nautisme

Banque Populaire a franchi la ligne d'arrivée, hier à Pointe-à-Pitre, à 17 H 27 heure de Paris. A une vitesse moyenne de 18.03 noeuds, Pascal Bidégorry a effectué la traversée entre Saint-Malo et la Guadeloupe en 8 jours 4 heures 25 minutes et 7 secondes, s'adjugeant la seconde place de la Route du Rhum la plus rapide de l'histoire. Onze heures avant que le trimaran bleu et blanc, Gitana 11 avait remporté l'épreuve, Lionel Lemonchois pulvérisant de cinq jours le précédent record, établi en 1998 par Laurent Bourgnon. Le skipper est entré au Panthéon de la voile en signant un impressionnant temps de référence qui devrait rester longtemps dans les annales : 7 jours 17 heures, 19 minutes et 6 secondes. Cette nuit, Thomas Coville (Sodeb'O), Michel Desjoyeaux (Géant) et Franck Cammas (Groupama) sont venus compléter le tableau d'arrivée. A noter que Steve Ravussion, sur Orange, a actionné sa balise de détresse vers 0 H 30. Le porte-containers Okhta Bridge s'est dérouté pour porté assistance au skipper suisse déjà malchanceux il y a quatre ans.

La course n?est pas terminée

Alors que les multicoques arrivent les uns après les autres, les tactiques s'affrontent toujours chez les monocoques IMOCA, pour qui il reste encore un millier de milles à parcourir. Roland Jourdain (Sill et Veolia), qui disposait hier, à 20 heures, de plus de 120 milles d'avance sur ses poursuivants, a opté pour une route au sud. Le Suisse Dominique Wavre, sur Temenos, avait pris la seconde place, devançant Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) et Jean Le Cam (VM Matériaux). Dans les autres classes, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!) emmène toujours les multis de classe 2, alors que le Belge Michel Kleinjans (Roaring Forty) était largement en tête des monocoques de classe 3, avec 290 milles d'avance sur le second. En revanche, du côté des classe 40, qui participent pour la première fois au Rhum, les jeux semblent plus ouverts. A environ 2000 milles de Pointe-à-Pitre, les 25 bateaux se sont répartis en trois groupes et ne dépassaient pas, hier soir, la vitesse de 8 ou 9 noeuds, plongés dans un secteur où Eole brillait par son absence.
____________________________________________

(*) Ecouter l'interview de Lionel Lemonchois, hier à Pointe-à-Pitre

- Accéder au site de la Route du Rhum - La Banque Postale


Route du Rhum 2006