Défense
Passage remarqué du Mistral et du La Fayette au Canada

Actualité

Passage remarqué du Mistral et du La Fayette au Canada

Défense

Déployés en Atlantique dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc, le bâtiment de projection et de commandement Mistral, ainsi que la frégate La Fayette, ont achevé leur programme en Amérique du nord. Après leur passage aux Etats-Unis, où le BPC a notamment, durant des manœuvres avec l’US Navy, embarqué un convertible MV-22 Osprey, un hélicoptère lourd Super Stallion et un engin de débarquement sur coussin d’air LCAC, le groupe amphibie français s’est rendu au Canada.

 

 

UN MV-22 Osprey américain sur le Mistral (© MARINE NATIONALE)

UN MV-22 Osprey américain sur le Mistral (© MARINE NATIONALE)

 

 

A l’issue d’une escale à Halifax, les 16 et 17 juin, les deux bâtiments de la Marine nationale ont rejoint le golfe du Saint-Laurent dans le cadre d’un exercice commun avec l’armée canadienne. Baptisées Lion Mistral, ces manœuvres, qui se sont déroulées du 18 au 23 juin, ont impliqué plus de 200 soldats canadiens du 5ème Groupe brigade mécanisé de Valcartier, avec des unités provenant essentiellement du 1er bataillon Royal 22ème Régiment (1R22eR). Les militaires canadiens et leurs véhicules, dont 10 blindés légers,  mais aussi trois CH-146 Griffon du 430ème escadron tactique d’hélicoptères, ont embarqué à bord du Mistral pour réaliser une opération de débarquement dans la région de Gaspé. L’exercice comprenait un volet amphibie, avec le déploiement sur la côte du 1R22eR au moyen des engins de débarquement (CTM et EDAR) du Mistral, mais aussi une partie aéromobile, ales Griffon canadiens intervenant avec leurs homologues de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT),

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française