Disp POPIN non abonne!
Divers

Actualité

Passation de pouvoirs entre marins français et espagnols sur l'île des Faisans

Divers

Mercredi, une cérémonie solennelle de passation de pouvoirs entre la France et l'Espagne s'est déroulée sur l'île des faisans, à Hendaye. Plus petit condominium du monde, l'île des faisans, anciennement appelée « île de la Conférence » ou « île des diplomates », est le lieu sur lequel le traité des Pyrénées a été signé le 7 novembre 1659. Cet accord a instauré la paix entre la France et l'Espagne et également prévu le mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse d'Autriche, infante Espagne. Pour éviter que l'île devienne une zone de non-droit et pour mettre fin aux différends entre pêcheurs des deux rives du fleuve Bidassoa sur lequel se trouve l'île, les deux Etats ont décidé à la fin du XIXème siècle de confier la charge du maintien diplomatique de l'ordre alternativement aux commandants des stations navales riveraines d'Hendaye et de Fontarabie. Ces commandants sont de nos jours représentés par les commandants de la marine à Bayonne et à Saint Sébastien. Ils se passent le relais tous les six mois de la fonction de « vice-roi de l'île des faisans ». Après un hommage aux marins décédés des deux Etats, avec dépôt d'une gerbe au pied de la stèle, deux discours prononcés par le commandant de la marine à Bayonne (quittant), le capitaine de frégate Boris Solin et celui de son homologue espagnol (prenant), le CF Jaime de la Puente Mora-Figueroa, ont encadré mercredi le transfert de pouvoir pour les six prochains mois.

 Dépôt de gerbe  (© : MARINE NATIONALE)
Dépôt de gerbe (© : MARINE NATIONALE)

 Les deux « Comar »   (© : MARINE NATIONALE)
Les deux « Comar » (© : MARINE NATIONALE)

 Durant la cérémonie   (© : MARINE NATIONALE)
Durant la cérémonie (© : MARINE NATIONALE)

Une première

L'originalité de cette cérémonie tient au fait qu'elle n'avait jamais pu être organisée auparavant compte tenu des contraintes de sécurité à mettre en place. Jusqu'à présent, seul un courrier formalisait le relais entre la France et l'Espagne. La signature de la paix entre l'Etat espagnol et les organisations séparatistes en décembre dernier a déclenché cette opportunité. Pour autant, l'île des Faisans a déjà été la plateforme de rencontres binationales mais dont le caractère était purement local. La dernière en date, outre l'anniversaire des 350 ans du Traité des Pyrénées en 2009, est la signature le 6 février 2008 d'une convention de rejets des eaux usées entre la communauté française de communes du Sud Pays basque (Hendaye, Biriatou, Urrugne, Béhobie...) et la Mancomunidad de Txingudi (Irun, Hondarrabia).

Marine nationale