Défense
Patricia Adam à la tête de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale

Actualité

Patricia Adam à la tête de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale

Défense

La députée socialiste brestoise a été élue le 28 juin à la présidence de la Commission de la Défense et des forces armées de l'Assemblée nationale. Un évènement puisque Patricia Adam est la première femme à occuper cette fonction, dans un univers traditionnellement très masculin. Pour celle qui a toujours fait de l'égalité entre hommes et femmes un axe fort de son action politique, c'est évidemment une belle victoire. Pour autant, Patricia Adam vit le symbole qu'elle représente comme une évolution logique, même dans cet univers : «Dans un monde qui semble, en effet, réservé aux hommes, si une femme montre qu'elle travaille et maîtrise tous ces sujets, le problème ne se pose plus», explique l'élue finistérienne. Patricia Adam connait parfaitement les rouages de la commission, dont elle était déjà membre sous les deux précédentes législatures. Auditrice de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN) en 2002/2003, la députée s'est forgée, depuis son élection aux législatives de 2002, une solide expérience du monde militaire, mais aussi du secteur industriel, notamment via sa fonction de vice-présidente du groupe d'étude sur l'industrie de l'armement.

De l'action sociale à la défense, une femme au parcours atypique

Pourtant, rien ne prédestinait Patricia Adam à occuper cette fonction. Elle n'est pas fille de militaire, n'a pas grandi dans une ville