Défense
Patrick Boissier prend officiellement la barre de DCNS

Actualité

Patrick Boissier prend officiellement la barre de DCNS

Défense

Sans surprise, l'ex-patron des Chantiers de l'Atlantique va succéder à Jean-Marie Poimboeuf aux commandes de DCNS. Le Conseil d'Administration du groupe naval, qui s'est réuni hier après-midi, a coopté Patrick Boissier en qualité d'administrateur. Le CA a ensuite proposé sa nomination comme Président du Conseil d'Administration de DCNS au Président de la République et l'a délégué dans les fonctions de Président Directeur Général de DCNS. « C'est un honneur et une fierté pour moi de rejoindre DCNS, dont les équipes ont marqué l'histoire de l'industrie navale de défense par leurs innovations et leurs réalisations, et qui est aujourd'hui un acteur mondial de tout premier plan ». Patron d'Alstom Marine de 1997 à 2006, Patrick Boissier avait eu l'occasion de travailler avec l'ex-Direction des Constructions Navales. Les deux entreprises avaient notamment coopéré sur le programme des frégates de surveillance marocaines et sur les Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) Mistral et Tonnerre, dont les parties avant avaient été réalisées à Saint-Nazaire. « Je connais un peu DCNS, que j'avais côtoyé comme partenaire, client et fournisseur. Je suis admiratif de sa culture, de ses valeurs, de ses savoir-faire techniques et industriels, de sa capacité de maîtrise d'oeuvre, et aussi de son évolution réussie d'une administration à une entreprise. Ainsi, l'action que je mènerai au sein de DCNS bénéficiera des profondes mutations conduites ces dernières années par Jean-Marie Poimboeuf et son équipe pour pérenniser l'entreprise et la projeter dans l'avenir ».
Avant de dévoiler sa stratégie, le nouveau patron de DCNS souhaite aller à la rencontre des personnels et mieux connaître le groupe. Selon lui : « Ma priorité sera de développer DCNS à la hauteur de ses capacités et de ses ambitions. Mais c'est sans aucune idée préconçue quant à sa stratégie et à ses principaux enjeux que j'aborde le Groupe. Je vais m'attacher à beaucoup mieux le connaître dans les prochaines semaines en me mettant à l'écoute de ses clients, de ses collaborateurs et de ses actionnaires ».
Pour l'heure, aucun changement majeur n'a été annoncé dans le management de DCNS, dont le capital est détenu à 75% par l'Etat et 25% par Thales. Bernard Planchais, bras droit de Jean-Marie Poimboeuf et également candidat à la succession, est maintenu dans ses fonctions. « J'ai demandé à Bernard Planchais de poursuivre à mes côtés sa mission de Directeur Général Délégué du Groupe. Je suis heureux qu'il l'ait accepté et nous allons travailler ensemble au service du développement de DCNS », explique Patrick Boissier.
Demain, nous reviendrons plus longuement cette nomination et sur ses perspectives.

Patrick Boissier en quelques dates

Né en février 1950, Patrick Boissier est diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Université américaine de Harvard. Il commence sa carrière en 1972 au sein du groupe Pechiney, où il occupe différentes fonctions dans le Secteur Aluminium, d'ingénieur de production à directeur d'usine. En 1984, il est nommé Président de l'activité Tubes de Trefimetaux. Suite à l'acquisition de Trefimetaux par Europa Metalli en 1987, il devient Directeur Général de Trefimetaux. En 1994, il rejoint le groupe italien ELFI comme Président du Secteur Chauffage et Climatisation. Entre 1997 et 2007, il assume la présidence du Secteur Marine d'Alstom et de Chantiers de l'Atlantique. Chantiers de l'Atlantique accède alors au rang de leader mondial spécialisé dans la construction de navires à forte valeur ajoutée, en particulier les paquebots de croisière tels que le Queen Mary 2. Depuis septembre 2007, Patrick Boissier était Directeur Général de Cegelec. Il est également Vice Président du Conseil de Surveillance de Vallourec, membre du Conseil de Surveillance de Steria et membre du Conseil d'Administration de Sperian.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense