Croisières et Voyages
Patrick Pourbaix : « MSC atteindra les 200.000 passagers en France cette année »

Rencontre

Patrick Pourbaix : « MSC atteindra les 200.000 passagers en France cette année »

Croisières et Voyages

La compagnie italo-suisse, numéro 2 du marché hexagonal de la croisière, repart sur une importante phase de croissance liée à la mise en service de nouvelles séries de navires. Livré le 31 mai par les chantiers de Saint-Nazaire, le premier de ces paquebots, le MSC Meraviglia, a débuté ce week-end ses croisières au départ de Marseille. « Le marché français est fondamental pour nous et son potentiel de croissance est encore considérable. L’an dernier, 574.000 Français sont partis en croisière, c’est important mais c’est encore peu si on compare avec d’autres marchés, comme l’Allemagne, où nous en sommes désormais à plus de 2 millions de passagers par an », explique Patrick Pourbaix, directeur général de MSC Cruises France.

Augmentation du nombre de départs en France

Après une période assez calme, où les deux leaders du marché n’ont pas mis en service de nouveaux navires (depuis 2013 pour MSC et depuis 2014 pour Costa), sans oublier la disparition en 2016 de Croisières de France, qui occupait la place de numéro 3, la France devrait connaitre dans les prochaines années un nouveau coup d’accélérateur. Une croissance qui va pour le moment se faire sous l’impulsion de MSC, grâce à l’arrivée de navires neufs et à l’augmentation du nombre de départs depuis les ports nationaux. « Nous enregistrons une hausse de 15% des réservations en 2017 et nous devrions atteindre les 200.000 passagers sur ce marché ». Principal port d’embarquement français, Marseille va voir le nombre de croisières MSC passer de 120 cette année à 141 en 2018. S’y ajouteront 27 départs pour des voyages de 7 nuits depuis Cannes et, surtout, la compagnie va déployer une très belle offre au Havre, afin notamment de toucher la clientèle du grand bassin parisien. « Nous aurons en tout 22 départs du Havre en 2018 avec une programmation très riche puisque les navires proposeront différents types de croisières vers les fjords norvégiens, autour des îles britanniques et en Atlantique. Nous sommes persuadés que le Havre peut être un grand port de tête de lignes, à l’image d’Hambourg en Allemagne, où des départs sont proposés tout au long de l’année ».

Packages vols + croisière

Alors que la capacité va également croître aux Antilles, avec le positionnement du MSC Fantasia entre le 28 novembre et le 8 avril, les destinations internationales proposées par la compagnie rencontrent un succès de plus en plus important. C’est le cas en particulier de Cuba, pour laquelle des vols directs ont été proposés en 2016 depuis Paris et une dizaine d’aéroports de province. Cela, grâce à un partenariat avec Air France – KLM qui va continuer de se développer, avec par exemple des zones et services dédiés pour les passagers MSC, y compris des prestations particulières pour les membres du Yacht Club. Les packages « vols + croisière », très prisés des clients car plus confortables et assurant une prise en charge de bout en bout, sont pour Patrick Pourbaix l’une des clés du développement des croisières à l’étranger sur le marché français.

Plus de 600 Français sur le premier tour du monde

Proposant des voyages aux Caraïbes, en Amérique latine, en Méditerranée, en Europe du nord, aux Emirats arabes et en Afrique du sud, MSC va étendre son offre vers l’Asie en 2018 avec le déploiement à l’année, en Chine, du MSC Splendida, qui sera ouvert à la clientèle internationale. La compagnie va également organiser en 2019 son premier tour du monde. Un périple de 119 jours à bord du MSC Magnifica qui rencontre un très beau succès, notamment dans l’Hexagone : « Les réservations sont très bien avancées et les Français sont la première nationalité. Ils sont plus de 600 à avoir réservé et nous sommes déjà en train de préparer un second tour du monde, avec un itinéraire encore différent, pour 2020 ».

 

MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots