Pêche
Patron pêcheur : Emilie comme un poisson dans l'eau
ABONNÉS

Rencontre

Patron pêcheur : Emilie comme un poisson dans l'eau

Pêche

Émilie, qui n’a pas les deux pieds dans le même sabot, ni trop la langue dans sa poche, fait partie de ces jeunes femmes, qui, adolescentes, s’ennuyaient ferme sur les bancs de l’école. « Quand j’étais en première, j’ai voulu arrêter, n’en pouvant plus d’être là, à chercher un boulot à l’air libre, mais sans savoir lequel ! ». De retour chez ses parents, pas question pour son père Yvon Le Touarin de la voir traîner. « Il m’a dit qu’il avait besoin d’un coup de main à la pêche, et malgré l’avis de ma mère, je suis montée à bord du bateau, et ne suis plus redescendue ! » Celle qui deviendra sa propre patronne passe alors par le lycée Pierre-Loti de Paimpol et embarque sur le bateau familial comme matelot, au coude à coude avec Camille Morvan. « Je disais de lui qu’il cherchait sa Sirène ! Ça le poursuit encore », s’amuse-t-elle. Émilie Le Touarin devient Mme Rollet en rencontrant et en épousant Alexandre. Avec une sacrée volonté et une énergie à revendre, notamment en faisant l’acquisition de viviers pour alimenter la vente sur les marchés, le jeune couple s’associe. Mais va connaître des coups durs. « On a eu le bateau de mon père, mais il s’est disloqué sur le sable après avoir rompu les amarres. Mais, bon, on n’a rien

Pêche